Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Coupure d’électricité: Ambodin’Isotry et les 67 ha nord dans le noir

Coupure d’électricité: Ambodin’Isotry et les 67 ha nord dans le noir

Les quartiers d’Ambodin’Isotry, des 67 ha nord et nord-est vivent sans électricité depuis la nuit de mercredi. Pour cause, un câble électrique sous-terrain, alimentant un poste de transformation aux 67 ha nord, a été endommagé suite à des travaux de réfection de chaussées sur les lieux.

Les habitants d’Ambod’Inisotry, des 67 ha nord et nord-est sont privés d’électricité depuis la nuit de mercredi. Un câble électrique sous-terrain, alimentant un poste de transformation, a été sectionné accidentellement par une pelle mécanique, au cours des travaux de réfection de chaussées au niveau de l’Aigle noir Ambodinisotry, a-t-on constaté, hier, lors d’une descente d’une équipe technique de la Jirama pour faire le constat de visu.

«Le câble endommagé est un câble blindé à moyenne tension transportant 5.000 volts et alimentant un poste de transformation aux 67 ha nord. Le rétablissement du courant demande du temps étant donné l’ampleur des travaux à réaliser. Les opérations ne pourront effectivement pas se faire dans la journée vu qu’il s’agit d’un quartier achalandé», a expliqué Eloi Alphonse Ralaivao, directeur technique de l’électricité à Antananarivo.

Comme solution, les techniciens proposent ainsi d’installer des câbles aériens pour alimenter le poste de transformation. «Or, les travaux vont se dérouler durant la nuit afin de pouvoir rétablir l’électricité, au plus tard, dans la matinée», a-t-il assuré avant de souligner : «Il s’agit d’un problème récurrent sur des chantiers de ce genre, mais il y a toujours des organisations entre la Jirama et les entreprises qui devraient en principe prendre en charge le coût des réparations».

Délestage et coupure ?

Questionné sur la situation actuelle de l’approvisionnement en électricité, notamment pour le réseau interconnecté d’Antananarivo (Ria), Eloi Alphonse Ralaivao a tenu à assurer qu’il n’y plus de délestage et ce, depuis plus de deux semaines.

«L’eau est actuellement suffisante pour faire tourner les centrales hydroélectriques. Depuis plus de deux semaines, il n’y a plus eu de délestage», a-t-il indiqué. Cependant les coupures sont fréquentes surtout en ces périodes de pluies.

Ceci pour dire que les productions au niveau des centrales hydroélectriques suffisent à assurer les 240 MW d’électricité dont a besoin le Ria, durant les heures de pointe.

Arh.

 

Les commentaires sont fermées.