Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Antsiranana: Habib Zavar Houssen Kidnappé

Antsiranana: Habib Zavar Houssen Kidnappé

Le consul honoraire d’Australie, Habib Zavar Houssen, fils du patron du magasin Kintana, a été enlevé hier, sur la Rue Colbert, Avenir, Antsiranana.

C’est pour la première fois qu’un rapt s’est produit dans la province d’Antsiranana, mais également il s’agit du premier enlevement de l’année. Habib Zavar Houssen, dit Houssen, 42 ans, consul honoraire de l’Australie, fils du propriétaire du magasin Kintana, a été victime d’un kidnapping hier, dans la soirée.

Les informations filtrées sur l’affaire ont précisé que la victime, son fils et son chauffeur, étaient de retour d’un entrainement de karaté à bord d’une Renault Laguna, lorsque quatre bandits armés à bord d’une Renault Clio rouge les ont interceptés. Les faits se sont déroulés sous une légère pluie, juste près du domicile d’Houssen, sur la Rue Colbert, quartier Avenir, vers 19 heures.

Après acte, les ravisseurs ont emprunté trois rues différentes avant de disparaître. «Les bandits ont passé par la rue de Marne, puis la Rue de François de Mahy, où ils ont abandonné le fils d’Houssen et son chauffeur, près d’une boulangerie. Ils ont par la suite disparu avec la Laguna, et la victime à l’intérieur», a indiqué une source concordante.

Durant toute la nuit, la police a installé des barrages à toutes les sorties de la ville et les contrôles ont été renforcés.

Situation d’alerte

A titre de rappel, 20 cas de kidnapping ont été enregistrés en 2018 dans le pays. Grâce à l’intervention des forces de l’ordre, deux des victimes ont pu être sauvées. Une tentative a été avortée à Tsaralalàna, provoquant la mort d’un ravisseur. Les victimes des 17 cas restantes, ont été libérées contre rançon.

Face à cette situation et malgré les mesures prises par les autorités, la sécurité des investissements est plus fragile que jamais. Si cela continue, plus personne ne va investir dans le pays. Et cela n’est pas bien pour Madagascar et son économie.

 

Ando Tsiresy

Les commentaires sont fermées.