Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Indice de la démocratie 2018: Madagascar dans la liste des « régimes hybrides »

Indice de la démocratie 2018: Madagascar dans la liste des « régimes hybrides »

D’après l’«Economist intelligence unit (EIU)», Madagascar se trouve encore à mi-chemin de la démocratie.

Selon le rapport 2018 sur la démocratie, publié par l’«Economist intelligence unit (EIU)», sur cinquante pays africain, Madagascar se trouve au 16e rang, avec un score de 5,22 et au 95e rang au niveau mondial. Probablement, ce classement a été dressé bien avant les élections présidentielles, permettant à la Grande île de se trouver parmi les «régimes hybrides», c’est-à-dire à mi-chemin entre régimes autoritaires et démocraties.

Par rapport à ses voisins du continent, Madagascar peut mieux faire. Dans la liste en effet, neuf pays africains figurent dans le top 20 des pires démocraties du monde. Par ailleurs, en Afrique sub-saharienne, seuls 12 des 44 pays pris en compte par l’étude ont amélioré leur score global, tandis que 9 ont reculé et environ la moitié a stagné.

Cinq critères

L’Indice de la démocratie de l’EIU révèle, depuis 2006, un aperçu de l’état de la démocratie dans le monde entier pour 165 Etats indépendants et deux territoires. Ce classement est basé sur cinq critères, à savoir, le processus électoral et le pluralisme, les libertés civiles, le fonctionnement du gouvernement, la participation politique et la culture politique. L’ensemble permet par la suite de classer les pays selon quatre types de régime : «pleine démocratie», «démocratie imparfaite», «régime hybride» et «régime autoritaire».

Jusqu’ici, seul un pays d’Afrique sort du lot et figure dans la catégorie des «pleines démocraties», qu’est l’île Maurice. Huit sont considérés comme des démocraties imparfaites dont la Tunisie, et 15 des «régimes hybrides» (à mi-chemin entre régimes autoritaires et démocraties) tandis que les 26 autres sont classés dans les régimes autoritaires.

Et comme toujours,  la Norvège (9,87), l’Islande (9.58) et la Suède (9.39) se trouvent en tête de liste. Et la République démocratique du Congo, la Syrie et la Corée du Nord occupant respectivement les 165e, 166e et 167e positions, sont en queue de peloton.

J.P

 

Les commentaires sont fermées.