Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Election du nouveau président: Camille Vital affiche sa satisfaction

Election du nouveau président: Camille Vital affiche sa satisfaction

L’ancien premier ministre Albert Camille Vital voit en la victoire du Président Andry Rajoelina un succès de la démocratie. Il estime qu’il est temps de s’atteler au développement du pays.

A l’instar de tous les leaders des formations politiques au sein de l’Alliance républicaine pour le changement (Armada), l’ancien premier ministre Camille Vital se réjouit de la victoire de leur candidat à la présidentielle, Andry Rajoelina, officialisée par la Haute cour constitutionnelle (HCC), mardi dernier.

«Nous sommes heureux que notre candidat soit élu. La plateforme (Armada) a choisi une personnalité ayant tous les atouts pour diriger notre pays et nous sommes arrivés à bon port. Il ne s’agit qu’une étape, car il faut désormais s’atteler au développement de notre nation», a-t-il fait savoir hier, joint au téléphone.

Cependant, l’ancien locataire de Mahazoarivo s’est dit conscient des défis qui se présentent à l’horizon. Il a expliqué, à ce titre, que l’Armada sera aux côtés du nouvel homme fort de Madagascar afin que les promesses de campagne soient réalisées.

«Velirano»

Durant les tournées électorales, le fondateur de l’Initiative pour l’émergence de Madagascar (IEM) avait multiplié les engagements sous forme de «velirano» dans plusieurs secteurs de développement ou encore dans le domaine sécuritaire.  Ce dernier point est, rappelons-le, l’un des crédos de la formation de l’ancien premier ministre «Hiaraka isika». «Sans sécurité, il n’y a pas de développement», avait-il coutume de dire, depuis les scrutins de 2013.

A entendre les explications de l’ancien premier ministre, l’Armada n’a pas vocation à demander des contreparties. «Cela dépend du président. S’il fait appel à nous, alors nous serons là. Mais le plus important, c’est l’intérêt national et non pas nous», a-t-il martelé, avant d’ajouter, «l’objectif commun est de développer le pays, comme l’indique le nom de notre formation politique- Hiaraka isika (littéralement, tous ensemble, ndlr)».

Depuis qu’il a quitté la Primature, en 2011, le général Camille Vital, bien qu’officiellement à la retraite, a toujours souligné qu’il est prêt à servir son pays.

«Comme je l’ai toujours affirmé, je suis à la disposition de mon pays et quand on me sollicite, je réponds toujours présent. Il est d’ailleurs temps de se donner la main pour la nation», a conclu l’ancien prétendant à la magistrature suprême.

J.P

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique