Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Entrepreneuriat  rural: un référentiel de formations validé

Entrepreneuriat  rural: un référentiel de formations validé

Le référentiel de formations des jeunes entrepreneurs dans trois centres d’incubation a été validé le 8 janvier dernier, lors d’un atelier organisé à Ankorondrano.

Accompagnement. Les trois centres d’incubation des jeunes entrepreneurs détiennent désormais un référentiel de formations, qui permettra d’harmoniser et de réguler les formations destinées à renforcer les compétences des jeunes incubés. Il s’agit du centre Fifamanor  Antsirabe  exploitant les chaînes de valeur lait et maïs, l’Ecole de formation en techniques agricoles (EFTA) de Toamasina qui se concentre sur la filière fruit et l’horticulture et  l’école d’agriculture et d’élevage (Sefafi) de Vohipeno qui se spécialise sur la pisciculture et l’apiculture.

Concrètement, le nouveau référentiel informe les formateurs sur les résultats attendus et les compétences des futurs entrepreneurs et agri preneurs. Il permet également aux trois centres d’incubateurs de programmer les formations.

Programme Pejaa

Ce projet d’incubation fait partie du Programme de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes dans l’agriculture et l’agro-industrie (Pejaa), financé par la Banque africaine de développement (Bad) à hauteur de 5 millions d’unités de compte. Le programme lancé l’année dernière vise essentiellement à réduire le chômage au niveau des jeunes à Madagascar, à travers la transformation et la modernisation des activités agricoles.

En outre, les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur sont les principales cibles du Pejaa. Ce dernier formera 410 jeunes agri preneurs sur une période de trois ans, dont la moitié est constituée d’entrepreneurs féminins. De plus, il est prévu que 350 des jeunes formés deviendront des chefs d’entreprise. La mise en œuvre du Pejaa devrait générer 1791 emplois directs.

Riana R.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique