Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Tension Politique: les partenaires optent pour la prudence

En attendant le verdict de la Haute cour constitutionnelle (HCC), les représentants des partenaires internationaux ont choisi la prudence par rapport à la situation politique actuelle. Hier par exemple, lors de la présentation des vœux des corps constitués à Iavoloha, l’ambassadeur des Comores, Caabi Elyachroutu Mohamed, vice-doyen du corps diplomatique, ne s’est pas attardé sur la question politique.

Lors de son discours, le diplomate comorien a seulement souligné les efforts des parties prenantes aux élections pour avoir «mené à bien le processus électoral, malgré les défis et les difficultés confrontés par le pays». Il a cité, à cette occasion, la Présidence intérimaire, le gouvernement ou encore la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). «Nous voudrions ici manifester notre appréciation à l’endroit de la Ceni à qui il incombait d’organiser la tenue de ces élections (…), la HCC qui travaille d’arrache-pied pour examiner les recours en contentieux, va d’ailleurs proclamer les résultats définitifs de l’élection, demain mardi (…)», a-t-il indiqué, tout en saluant les efforts des forces de sécurité ou encore les observateurs internationaux et nationaux.

Interrogée par la presse, à l’issue du rendez-vous, Violette Kakyomya, le Coordonnateur résident du Système des Nations Unies et Représentant résident du Pnud à Madagascar, s’en est aussi remise aux juges constitutionnels. «Demain (ce jour, ndlr) est la date donnée par la HCC pour prononcer les résultats définitifs et nous attendons cela. Nous avons beaucoup de confiance aux institutions nationales et je pense que tout le monde doit en faire autant», a-t-elle plaidé, en espérant que le processus électoral va prendre fin de «manière positive».

Rakoto

 

Les commentaires sont fermées.