Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Finances publiques: bonne soutenabilité de la dette extérieure

Finances publiques: bonne soutenabilité de la dette extérieure

La dette extérieure de Madagascar s’élève actuellement à 2.900 milliards USD, soit 29% du PIB national du pays qui est de 10.000 milliards USD, d’après les informations reçues du ministère des Finances et du budget. Ce qui a permis à la Grande île d’avoir une note positive du Fonds monétaire international (FMI), concernant la gestion de la dette publique.

D’après les explications apportées par le ministre des Finances et du budget, Vonintsalama Andriambololona, «La dette extérieure de Madagascar est parmi les plus faibles dans le monde. Prenons l’exemple du gouvernement français dont la dette extérieure représente 100% du PIB national ; ou encore la Grèce qui a connu des années de crise et dont la dette  extérieure représente 200% de son PIB national». La première responsable du ministère des Finances ajoute dans ce sens que ces indicateurs permettent de dire que Madagascar n’est pas un pays surendetté et que le pays a tout à fait les moyens de rembourser ses dettes dans les prochaines années.

Des risques à tenir compte

Toutefois, la stratégie de la dette à moyen terme 2019-2021, sortie récemment par la Direction du Trésor, montre une année mitigée pour 2018. «Le portefeuille de la dette de l’Etat reste exposé aux risques, à la fois de taux d’intérêt et de refinancement. Cela est dû principalement au recours à l’emprunt commercial auprès de la Deutsche Bank de 40 millions USD, soit environ 128,3 milliards d’ariary, pour assurer la restructuration de la compagnie Air Madagascar, et à l’émission de titres publics domestiques, le plus souvent de court terme et à un taux d’intérêt élevé, pour assurer le financement du déficit et le règlement des arriérés vis-à-vis des créanciers privés», peut-on lire dans ce rapport.

Par ailleurs, le  même rapport affirme que la dette du gouvernement central à la fin du mois de décembre 2018 est estimée à 14.933 milliards d’ariary (près de 4.503 milliards USD), l’équivalent à 36,8% du PIB national. Le portefeuille de la dette publique de Madagascar est à 76,7% de la dette extérieure, dont la majorité est concerne des prêts concessionnels. En outre, la dette intérieure est principalement constituée de Bons de trésor par adjudications (BTA) à court terme et à taux d’intérêt élevé.

 

Riana R.

 

 

Les commentaires sont fermées.