Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Accusations et diffamations: la Ceni se défend

Accusations et diffamations: la Ceni se défend

Des cas de présumées fraudes électorales ont été relayés depuis quelques temps sur les réseaux sociaux et dans certains médias et récemment encore, sur la Place du 13 mai à Analakely. Des publications et désinformations qui ne semblent pas du goût de tout le monde, particulièrement la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) qui voit son image ternie par des accusations lancées par certains individus.

Afin de poursuivre son intention de faire régner la transparence, la Ceni publiera ce 24 janvier toutes les anomalies rencontrées durant le processus. Cela, afin d’éviter que les mêmes erreurs ne surviennent pour les élections à venir.

«Nous avons tout mis en œuvre pour le bon déroulement des élections. Ne mettez pas tout sur le dos de la Ceni si quelque chose va de travers, car tout le monde doit prendre ses responsabilités», s’est indigné le président de la Ceni, Hery Rakotomanana, hier à Alarobia, lors d’une rencontre avec la presse. Et lui de noter que son organe ne fait que recueillir les PV et les transcrire dans le logiciel. «Nous n’avons aucun représentant auprès des bureaux de vote, contrairement aux candidats», a-t-il souligné.

Hery Rakotomanana a ainsi précisé que «la Ceni a consulté sans cesse les parties prenantes, dont les représentants des candidats, mais a également procédé à des audits internationaux de la liste électorale et du logiciel».

 

Tahina Navalona

 

Les commentaires sont fermées.