Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Ça commence bien mal

Ça commence bien mal

Les manifestations sur la Place du 13 mai ont pris de l’avance cette année. Parce qu’il faut le dire, une année sans «13 mai» à Madagascar est une année incomplète, sauf que cette fois, le mouvement a devancé les pronostics. Cela d’autant plus que la HCC proclamera les résultats officiels de la présidentielle mardi prochain. La population se remet à peine des fêtes de Noël et de fin d’année et voilà qu’elle doit déjà faire face à un début d’année mouvementé ou pire, à une menace de crise. Il est certain en tout cas qu’une nouvelle crise n’était pas dans la liste des cadeaux de Noël et encore moins dans les vœux du nouvel an.

Santé, bonheur et prospérité, voilà tout ce que l’on souhaite, mais vu la situation actuelle, cela risque apparemment de rester au stade de souhait. On peut dire que l’année commence mal. Ne serait-il pas assez sage d’attendre les résultats avant de s’emballer? A moins que l’initiative actuelle vise à intimider la Haute cour en question, ce qui est assez désuet. Si tel est le cas, les mauvaises habitudes reprennent le dessus et Madagascar sera cet éternel pays où certains pensent que tout est négociable, même la voix du peuple.

Et pendant ce temps, certains se préparent à passer à l’étape suivante dans l’espoir que pour une fois, tout se passera bien. D’autres élections sont à venir, à savoir les législatives, les communales et les régionales, même si ces dernières n’ont jamais pu être réalisées auparavant. Ne serait-il pas d’ailleurs temps de passer à autre chose ? Car si l’intérêt du peuple, comme prononcé dans chaque discours de campagne, est vraiment la priorité des priorités, on peut dire qu’il y a mille et une manières d’y procéder. Le pays a un grand retard à rattraper et ce n’est pas en multipliant les manifestations qu’il y surpassera. Pendant que le peuple se chamaille sur qui devra porter la culotte, la Chine a réussi son premier alunissage sur la face cachée de la lune.

 

Tahina Navalona

 

 

Les commentaires sont fermées.