Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Bonne année !

Bonne année !

Certes, cette expression est sur toutes les lèvres tout au long de ce mois de janvier. En fait, ce n’est pas tous les jours qu’on souhaite Bonne année à toute la famille, à ses collègues de travail…Et, même si on vieillit à chaque seconde, franchir une année pleine de péripéties, loin d’une attente et les vœux prononcés au début, pour diverses raisons, est à considérer comme un privilège pour toute personne sensée.

2018 n’a pas été de tout repos. En résumé, une année politique mouvementée. Et encore, du janvier au décembre,  l’insécurité dans tous ses états, la pauvreté grandissante, la corruption galopante ont fait couler beaucoup d’encre. Par rapport aux autres années qui se sont succédées, 2018 n’a pas été non plus une référence à tous les niveaux. C’est pourquoi, chaque nouvelle année est toujours porteuse de nouveaux espoirs, de nouvelles résolutions et de nouveaux meilleurs vœux.

Sans conteste, chacun a déjà prononcé ses souhaits du nouvel an 2019. Des vœux de bonheur, de santé, de prospérité et de paix qui en ce temps difficile, surtout devant le contexte actuel, ont tout leur sens. Madagascar commence la nouvelle année dans une tourmente électorale. Le début de l’année 2019 est plutôt compliqué. Pour dire que l’occasion arrive à point nommé pour souhaiter que le processus électoral arrive à son terme et les résultats proclamés par la HCC soient acceptés par tous, notamment les deux candidats.

Les Malgaches n’ont jamais sollicité que Madagascar tombe à nouveau dans une autre impasse politique. Car une nouvelle crise mettra le pays dans une situation de K.O et c’est la population qui paie en premier lieu le prix fort.

En tout cas, la rédaction de Les Nouvelles vous souhaite plein de bonnes choses pour la nouvelle année 2019.

JR.

 

 

Les commentaires sont fermées.