Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Retour à la case départ

Retour à la case départ

Après une courte trêve de Noël, la tension politique au pays reprend le poil de la bête. Alors que la Commission électorale nationale indépendante s’apprête à proclamer les résultats provisoires de la présidentielle, le clan Ravalomanana remue ciel et terre pour trouver les preuves de ce qu’il considère de fraudes et détournements de voix.

Malgré les imperfections et les anomalies constatées dans quelques bureaux de vote, les observateurs aussi bien nationaux qu’internationaux ont indiqué que l’élection s’est déroulée dans une atmosphère calme, apaisée et coordonnée, tout en précisant que partout ailleurs, il n’y a jamais eu une élection parfaite.

Mais l’ancien président Ravalomanana ne voit pas les choses du même œil. D’après ses dires, l’élection n’était pas du tout transparente et encore moins crédible. Hier, il a enfoncé le clou en annonçant le retour sur la Place du 13 mai. Pas besoin d’être sorcier pour deviner la suite. En tout cas, cela n’augure rien de bon. Ce sera un éternel recommencement pour Madagascar et les Malgaches qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Les politiques n’ont pas su retenir les leçons du passé. Sans vouloir offenser personne, force est de rappeler que, dans la plupart des cas, la descente sur cette place mythique n’a jamais arrangé la situation. Certes, elle a permis de changer le cours de l’histoire du pays, mais, elle a charrié dans son sillage instabilité politique et crise économique. Est-ce-que ce sera encore le retour à la case départ cette fois-ci ? Non ! Les Malgaches méritent mieux.

 

Mparany

Les commentaires sont fermées.