Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Résultats Provisoires: Andry Rajoelina mène la course

Résultats Provisoires: Andry Rajoelina mène la course

Le traitement des résultats par la Ceni arrive à son terme et l’organe électoral entend publier les résultats demain. En vue de la tendance générale déjà publiée, le candidat Andry Rajoelina se retrouve largement devant son challenger.

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) proclamera les résultats provisoires du scrutin du 19 décembre dernier, demain, en son siège à Alarobia. 116 districts sur les 119 existants ont déjà pu faire parvenir, au complet, leurs procès-verbaux auprès de la Ceni qui les a déjà traités. En annonçant les résultats, la Ceni a tenu parole car l’échéance donnée est prévue avant la fin de l’année. Celle-ci semble même être en avance, contrairement au premier tour où le traitement des résultats a pris une certaine lenteur. L’on sait que trois districts ont fait parvenir cinq PV de carence, faute de scrutin à cause de certains incidents, comme les attaques de dahalo. Il s’agit du district d’Amboasary qui a constaté deux PV de carence, deux autres PV également pour le district de Betroka et un PV de carence pour Mampikony. Selon la Ceni, ces PV seront envoyés auprès de la Haute cour constitutionnelle (HCC), qui pourra trancher sur le sujet.

Quoi qu’il en soit, à la vue de la tendance affichée toutes les heures par la Ceni, le candidat n°13, Andry Rajoelina, devance largement le candidat n°25, Marc Ravalomanana, avec un écart de plus de 490.000 voix. Jusqu’à hier, le candidat Andry Rajoelina mène avec 55,53% des voix contre 44,57% pour Marc Ravalomanana. Ce qui donne déjà un certain aperçu du nouvel occupant du palais d’Iavoloha d’ici l’année prochaine. Par ailleurs, il a été constaté que la participation des électeurs a quelque peu changé lors de ce second tour. En effet, tout comme le taux de participation, le nombre de votes blancs et nuls a également diminué. En effet, la somme des deux votes avoisine les 118.000 voix contrairement au premier tour où celle-ci atteignait la barre des 300.000 voix.

Malgré tout, le dernier mot appartient à la HCC. Celle-ci est en effet en charge, non seulement de vérifier les résultats de la Ceni, mais également de statuer sur les requêtes déposées par les électeurs ou les candidats. Marc Ravalomanana entend déjà d’ailleurs y déposer quelques requêtes. A noter que la Haute cour dispose de moins de 10 jours pour la proclamation définitive des résultats.

 

Tahina Navalona

 

Les commentaires sont fermées.