Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Nativité: une grande fête familiale pour les Tananariviens

Nativité: une grande fête familiale pour les Tananariviens

Mis à part le fait d’être une fête chrétienne, Noël est également une grande fête familiale pour bon nombre de Tananariviens. Les préparatifs pour cet événement battaient leur plein la veille de Noël. Les marchés et les centres commerciaux étaient bondés pour les courses de dernières minutes.

Exaltation généralisée. C’ était le cas, hier, et même depuis quelques jours avant la fête de la Nativité, dans la capitale. Bien que cet événement soit avant tout une fête chrétienne, il est devenu au fil des années un véritable moment de fête, pendant lequel les commerces deviennent aussi florissants, notamment à Antananarivo et ses environs, comme c’est le cas cette année. A la veille du Jour J, les marchés, aussi bien dans les magasins, les centres commerciaux que dans les rues, étaient pris d’assaut par les consommateurs qui, pour la majorité, ont fait leurs emplettes au dernier moment pour différentes raisons. Du coup, les circulations ont été totalement obstruées, notamment depuis samedi, dans le centre- ville et les périphéries. A part les embouteillages, de longues files d’attente se sont formées partout, auprès des banques et des magasins. Mais, bref, tout cela n’a constitué aucun obstacle pour faire les courses afin de mieux préparer des fêtes dignes de ce nom.

«Faire ses achats une ou deux journées avant Noël est pratiquement incontournable, notamment pour ceux qui ne voient leur solde versées sur leur compte bancaire qu’à la veille de la fête, comme notre cas», a souligné un couple, qui a effectué ses achats, samedi, à Behoririka. «C’est seulement maintenant que nous allons acheter de quoi vêtir l’ensemble de la famille pour cet événement spécial, tout comme les cadeaux et les nourritures pendant la fête», a enchainé notre source. «Faire ses courses au dernier moment se justifie également par le besoin de consommer des produits frais, surtout ceux qui ne se conservent pas pendant longtemps», a lancé une cliente qui a fait la queue devant la caisse d’une grande surface sise dans le centre-ville, lundi.

Du boulot pour les coiffeuses et esthéticiennes

Mis à part les repas autour duquel les familles et amis se retrouvent, les vêtements et les cadeaux, les volets relatifs à la beauté, plus précisément la coiffure et l’esthétique, sont également inscrits dans le budget à engager durant Noël. Sur ce, les salons qui proposent de tels services ont été totalement saturés depuis samedi.

«Aujourd’hui (ndlr, lundi), de 4h jusqu’à 20h, nous n’avons pas cessé de recevoir des clients et la majorité d’entre eux ont déjà pris rendez-vous à l’avance», a informé la propriétaire d’un salon de coiffure et d’esthétique sis à Ambatomainty. «Demain (ndlr, mardi, le jour de Noël), au moins quatre clientes seront reçues à partir de 3h du matin, avant d’aller à la messe», a ajouté une coiffeuse exerçant à Ampasampito. En dépit de tous ces préparatifs, qui semblent primer le côté commercial de cet événement chrétien, presque toutes les églises de la capitale étaient pleines à craquer dans la journée d’hier.

 

Fahranarison

 

Les commentaires sont fermées.