Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Foot-Transfert: fin d’année mouvementée pour Ibrahim Amada

Foot-Transfert: fin d’année mouvementée pour Ibrahim Amada

Les spéculations vont bon train sur la prochaine destination de l’international malgache, Ibrahim Amada. Un retour dans un de ses anciens clubs, en l’occurrence, l’Entente sportive de Sétif (ESS), n’est pas à écarter.

L’avenir immédiat de milieu terrain malgache se dessine ! De retour en terre algérienne après la période des vacances, sa situation pourrait se débloquer, d’ici la fin de l’année, si l’on en croit les informations relayées par la presse locale.

L’équation est moins compliquée qu’elle ne paraît pour l’actuel pensionnaire du Mouloudia Club d’Alger (MCA). Une clause de son contrat stipule la libération avant-terme du joueur par son actuel club si un autre club vient débourser la somme de 200.000 euros.

Or, jusqu’à preuve du contraire, aucune équipe ne s’est manifestée pour mettre la main dans la poche pour ce joueur d’expérience. Ainsi, il poursuivra son aventure avec MCA jusqu’à l’expiration de son contrat en fin de saison.

A ce moment-là, le joueur, libre de tout contrat, pourra s’engager dans n’importe quel club, que ce soit en Algérie ou ailleurs. Mais, la tendance est la poursuite de sa carrière dans le seul championnat étranger où il a évolué, en Algérie.

En effet, son passage dans la ville de Sétif dernièrement relance le débat sur sa future destination, d’autant que le président de l’ESS ne cache plus son envie de rapatrier son ancien milieu de terrain, parti rejoindre le club rival de MCA en 2017, après trois saisons passées chez ESS.

Mémorable

L’histoire d’amour entre Ibrahim Amada et l’ESS s’est terminée par un titre de champion d’Algérie. Depuis, ni l’un ni l’autre n’ont pu renouer avec le sacre national. Le possible retour de l’ancien milieu défensif malgache dans son ancien club est vu d’un bon œil par les férus du ballon rond sétifien.

En tout cas, en vue de la Coupe d’Afrique des Nations de 2019 (Can), Ibrahim Amada privilégiera une destination favorable  après son émancipation. Rien de mieux qu’une équipe où on a fait ses preuves et qui te considère à ta juste valeur.

 

Naisa

 

Les commentaires sont fermées.