Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Quand l’eau ne coule plus du robinet

Quand l’eau ne coule plus du robinet

Les délestages censés être résolus en trois mois ont duré cinq ans. Et, ironie du sort, la facture de la Jirama est d’autant plus salée aujourd’hui. Combien de temps ou d’années encore cette situation va-t-elle durer? Mini coupures, coupures, black out… les Malgaches ont vu de toutes les couleurs.

Récemment encore, les gens de la capitale se sont apprêtés à vivre le réveillon de Noël et même de la Saint-Sylvestre dans le noir et à la chandelle. En fait, la Jirama a annoncé un délestage tournant du fait que l’un des ses fournisseurs en carburant a réduit son volume d’approvisionnement. Heureusement que le ravitailleur en question est revenu sur sa décision car du côté de la Jirama, elle n’a d’autre solution que la formule traditionnelle de chacun à son tour.

Cette information n’a pas mis l’eau à la bouche de ceux qui prévoient d’organiser une fête avec un grand F dans l’allégresse,  pour célébrer la naissance du Christ et accueillir l’année 2019. Quand la lumière ne fut pas, elle annonce une fin damnée. Pire encore,  à part l’électricité, l’eau est également devenue un vrai problème existentiel dans plusieurs quartiers de la capitale.

Quand l’eau ne coule plus du robinet, même pas une goutte durant toute une journée, ce n’est plus une surprise. Désormais, cette situation rythme aussi le quotidien des Malgaches. A un moment donné, ils ont manifesté leur colère, mais comme le délestage, il faut s’y faire et à la longue, se résigner.

Dans certaines localités, comme aux 67 Ha, il faut attendre jusqu’à minuit pour pouvoir remplir jusqu’à l’aube, les bidons, les jerricanes et même les bouteilles de boisson hygiénique y passent. Le débit d’eau est tellement si faible qu’il faut s’armer de patience tout en sachant que les prochaines gouttelettes, loin de faire déborder la vase, au sens propre du terme, ne tombent du robinet que dans 24h.

JR.

Les commentaires sont fermées.