Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Takalo Tsara: vers la valorisation de la culture des 18 ethnies

Takalo Tsara: vers la valorisation de la culture des 18 ethnies

L’association Takalo Tsara a donné une conférence de presse hier, aux 67 Ha pour présenter son objectif qui est de revaloriser la culture malgache. «Nous avons remarqué que beaucoup de Malgaches ne connaissent même pas leur propre histoire et leur culture», a expliqué Rajery, l’un des membres de l’association.

«En Chine, la culture est un pilier important pour le pays. Non seulement, elle véhicule son identité, mais elle contribue aussi à son développement. Le Wushu est, entre autres, un art martial chinois mais qui est pratiqué actuellement dans plusieurs pays du monde», a annoncé José Ramaherison alias Maître Gao, président d’honneur de l’association et aussi président de la fédération Wushu à Madagascar.

Le déclic s’est produit au mois d’août dernier, lors du passage d’un expert chinois en commerce de soie au pays et qui avait remarqué la richesse mal exploitée de notre culture. Depuis, des réunions régulières sont organisées afin de valoriser cette culture. Et le 15 décembre dernier, l’association Takalo Tsara a été fondée officiellement avec comme président Nantenaina Christian, le manager de Jerry Marcoss.

Les 18 ethnies mises en valeur

«Nous avons 18 ethnies qui ont chacune leur propre culture. Malheureusement, beaucoup de Malgaches ne les connaissent même pas. Nous avons donc le devoir de les présenter, en proposant des activités culturelles pour valoriser chaque ethnie. C’est pour cette raison que nous avons choisi le mot  Takalo  ou échanges, pour qu’il puisse y avoir davantage de partages et d’échanges entre ceux qui vivent dans la brousse et dans les grandes villes», a poursuivi Rajery.

Ces échanges se poursuivront par la suite à l’international. «Cette activité permettra de développer le monde rural malgache», a pour sa part expliqué José Ramaherison.

Connaître son histoire pour mieux avancer

Pour mieux avancer, il est aussi important de se connaître soi-même, ou plus précisément son histoire. Sur ce, l’association se focalisera notamment sur la vulgarisation de l’histoire malgache et l’importance de la culture dans l’éducation. Afin d’atteindre ces objectifs, quelques membres de l’association seront bientôt invités en Chine, pour effectuer des stages sur l’importance de la culture dans un pays.

Du reste, Rajery a profité de la conférence de presse pour annoncer officiellement que dorénavant, le festival Angaredona qui se déroulera du 19 au 25 août prochain, sera organisé par l’association Takalo Tsara.

Holy Danielle

 

Les commentaires sont fermées.