Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Visite Culturelle: la Haute ville reconnue à sa juste valeur

Visite Culturelle: la Haute ville reconnue à sa juste valeur

L’ambassadeur du Japon à Madagascar et le ministre de la Culture, de la promotion de l’artisanat et de la sauvegarde du patrimoine ont effectué mardi, une visite culturelle dans la Haute ville d’Antananarivo.

Du musée de la photographie à Andohalo en passant par le palais d’Andafiavaratra  et le palais royal de Manjakamiadana, cette pérégrination est le fruit d’une ambition culturelle et urbaine, celle de valoriser le patrimoine et, par la même occasion, de susciter une collaboration bilatérale.

« Le Japon travaille de concert avec l’Unesco de manière à appuyer le ministère de la Culture dans sa mission de préserver les biens culturels. Cette visite s’inscrit justement dans le cadre de la restauration des objets d’art au palais de Rainilaiarivony, après qu’ils ont été remis à neuf par les experts. Nous attendons que les travaux de réhabilitation de la grande salle s’achèvent complètement afin que le patrimoine sauvé des flammes lors de l’incendie de 1995 soient de nouveau exposés au profit de son peuple », souligne Ichiro Ogasawara, ambassadeur du Japon à Madagascar. La coupole du palais reste encore à restaurer pour que le bâtiment puisse rouvrir.

« Le patrimoine constitue  le témoin-clé de l’histoire mais, bien souvent, il est exposé au pillage et à l’anéantissement », rappelle Eléonore Johasy.

« Avec le soutien indéfectible de toutes les parties prenantes, nous nous attelons actuellement à l’inscription de la Haute ville d’Antananarivo dans la liste du patrimoine mondial de l’humanité. Or, la construction illicite gagne littéralement du terrain en ce lieu, un tel procédé étant formellement interdit par la loi », a-t-elle enchaîné.

Joachin Michaël

 

Les commentaires sont fermées.