Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Prix à la pompe: un écart de – 680 ariary par litre

Une hausse de + 50 ariary/ litre par produit a été appliquée sur les Prix maxima affichés à la pompe (PMAP) depuis le 4 décembre. Le super carburant (SC) coûte 4.200 ariary/litre, le gasoil (GO) à 3.550 ariary/litre et le pétrole lampant (PL) à 2.630 ariary/litre. Malgré cette hausse, les prix à la pompe se situent encore en moyenne  à moins de 680 ariary/litre au-dessous des Prix de référence calculés (PRC), note l’Office malgache des hydrocarbures (OMH) dans sa publication datant du 5 décembre sur les prix des carburants.

Sept hausses ont marqué la période allant d’octobre 2017 jusqu’à ce jour, concernant les PMAP (novembre 2017, mars, avril, juin, août, septembre et décembre 2018) avec un cumul moyennant les 476 ariary/litre pour les trois principaux produits. «La vérité des prix ayant été atteinte en octobre 2017 et compte tenu de l’application du mécanisme de lissage, octobre 2017 constitue une référence pour analyser l’évolution des prix et de leurs paramètres», précise l’OMH.

191 milliards d’ariary de gaps

«Vu ce décalage, les PMAP novembre 2018 se situent encore en moyenne à -630 ariary/ litre au dessous des PRC. Les gaps de prix par produit sont de : -413 ariary/litre (SC), -542 ariary/litre (PL) et -720 ariary/ litre (GO). Eu égard à ces gaps, le passif dû par l’Etat aux distributeurs en novembre 2018 est estimé à 191 milliards d’ariary», explique par ailleurs l’Office. Et pour le mois de décembre 2018, ces gaps de prix engendrent un passif de 233 milliards d’ariary, dû par l’Etat aux distributeurs pétroliers.

En octobre 2017, le cours du pétrole brut tournait autour de 51,6 dollars le baril. En novembre 2018, le prix sur le marché international était de 78,9 dollars le baril, soit en hausse de 27,2 dollars par baril ou +53%. Et selon toujours l’OMH, «Le cours du pétrole brut correspondant aux prix appliqués à Madagascar est de 54,6 dollars le baril (soit en hausse de +3 dollars le baril ou +6%)». En un mot, il se situe encore à -24,3 dollars au dessous du prix réel sur le marché international.

En se référant aux prévisions de l’Office, les PMAP janvier 2019 devraient tenir compte à la fois du gap de prix en fin décembre 2018 et de l’évolution des paramètres de décembre 2018 à janvier 2019.

 

Arh.

Les commentaires sont fermées.