Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans: Nécrologie

À la date du 12 décembre, un câble apprenait à son frère la mort de M. Eugène Dupuy, avocat défenseur à Tamatave, survenue à la Réunion pendant un voyage qu’il était en train d’effectuer.

M.Eugène Dupuy était une physionomie tamatavienne originale et sympathique. Toujours gai, toujours le mot affable sur les lèvres, il avait avec tous la poignée de main cordiale et affectueuse.

Doué d’une facilité d’élocution remarquable, ses plaidoiries, souvent spirituelles, étaient toujours originales. Ses clients étaient ses amis, et ses confrères l’estimaient à cause de la loyauté de son caractère. Il disparaît jeune encore, en tout cas en pleine possession de sa force physique et intellectuelle.

C’est une physionomie originale de Tamatave qui disparaît.

Nous exprimons nos compliments de condoléance à sa famille, et en particulier à son frère M. Georges Dupuy.

Les doléances des pêcheurs

Les pêcheurs de la Pointe-Hastie ont adressé dernièrement une pétition à M. le Gouverneur Général pour lui demander à ce que le poisson subisse une augmentation de 50 % sur le tarif actuel qui est de 1 franc le kilo ; car à ce prix, disent-ils, par ces temps de vie chère, ils ne gagnent pas assez pour vivre, eux et leurs familles.

M.le Gouverneur Général a renvoyé la pétition à M. l’Administrateur-Maire afin de s’entendre avec les pêcheurs sur le prix de vente du poisson suivant la qualité.

Il a été fixé un prix pour chaque qualité de poisson. Les plus fins se vendront à 1,50 franc le kilo, les autres avec un rabais proportionné à leur finesse.

La vente devra toujours s’effectuer au poids.

Légion d’honneur

Le capitaine Sisteron, si sympathiquement connu à Madagascar, vient de recevoir la rosette d’Officier de la Légion d’honneur.

Nous lui adressons nos sincères félicitations.

Fête

La Colonie chinoise a fêté hier la victoire des alliés.

Toutes leurs maisons de commerce étaient fermées et pavoisées. La pagode où se sont réunis tous les Chinois de notre ville était le soir illuminée a giorno.

Le Tamatave

www.bibliothequemalgache.com

 

Les commentaires sont fermées.