Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Second Tour: la Ceni fin prête

Second Tour: la Ceni fin prête

Le matériel de vote étant déjà dispatché dans toute l’île, tout est fin prêt pour le scrutin de demain. La Ceni peaufine les derniers détails.

Dernière ligne droite pour les préparatifs électoraux. A la veille du grand jour, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), qui a su tirer des leçons du premier tour de la présidentielle du 7 novembre dernier, a renforcé ses dispositifs.

Après plusieurs formations de ses membres, la Ceni se dit prête à assurer le scrutin du second tour. Pour la journée de demain, le président de la Ceni, Hery Rakotomanana visitera quelques bureaux de vote dans la capitale.

 «Les visites sont systématiques dans toute l’île et nous avons déjà nos démembrements qui assureront celles dans les régions», a indiqué le rapporteur général de la Ceni, Fano Rakotondrazaka, joint au téléphone hier.

Il a ainsi expliqué que la Ceni Alarobia sera informée de la moindre alerte et prendra des mesures immédiates. «Nous sommes en contact avec tous les démembrements dans tout Madagascar», a-t-il souligné.

Des dispositifs ont également été pris face à la saison de pluie. Le rapporteur de la Ceni a ainsi précisé que tous les membres de l’organe, notamment ceux des bureaux de vote et des SRMV ont déjà été briefés sur les mesures à prendre, notamment les moyens de transport en cas de forte pluie ou de coupure de route lors des opérations de dépouillement et de transport des résultats vers les points de ralliement.

 «Cela peut se faire par voiture, moto, à dos d’homme ou encore en hélicoptère», a-t-il indiqué. Cependant, «nous ne pouvons pas tellement compter sur les hélicoptères dans le cas où les conditions météorologiques seraient très mauvaises», a expliqué Fano Rakotondrazaka.

Résultats rapides

Compte tenu des recommandations de la Haute cour constitutionnelle (HCC), la  Ceni prévoit d’accélérer la proclamation des résultats provisoires, et particulièrement la publication des premières tendances.

«Nous avons constaté la lenteur de la procédure lors du premier tour et nous allons y remédier», a toujours expliqué le rapporteur de la Ceni. Des dispositions seront ainsi prises par rapport à l’envoi des procès-verbaux scannés. «Des étapes ont dû être suivies lors du premier tour et elles seront améliorées pour ce second tour après avoir détecté les problèmes», a-t-il assuré.

 Dans tous les cas, le vice-président de la Ceni, Thierry Rakotonarivo, a déjà indiqué pouvoir proclamer les résultats provisoires d’ici le 31 décembre prochain.

En attendant, les appuis financiers se poursuivent au sein de la Sacem. L’Union africaine apportera en effet sa contribution ce jour, dans l’objectif de renforcer le processus électoral.

 

Tahina Navalona

 

Les commentaires sont fermées.