Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Foot: le comité de normalisation à pied d’œuvre

Foot: le comité de normalisation à pied d’œuvre

Les grandes manœuvres sont lancées du côté d’Isoraka ! 25 jours après sa prise de fonction, le comité de normalisation du football malgache annonce la couleur pour remettre la discipline sur le droit chemin.

Béatrice Atallah et son équipe donnent un nouveau cap pour rétablir l’ordre au sein de la Fédération malgache de foot. A ce sujet, elles comptent amener les missions qui leur sont conférées par la Fédération internationale de football amateur (Fifa) à terme bien, avant même le délai imparti du 12 mai 2019.

L’organisation d’une nouvelle élection fédérale dans les meilleures conditions possibles est maintenant la plus attendue. «Nous travaillons d’arrache-pied depuis notre prise de fonction,  il y a 25 jours, pour normaliser les procédures électorales», a fait savoir la présidente de la commission de normalisation, Béatrice Atallah.

Dans un premier temps et en tant que commission électorale, l’équipe dirigeante a passé au peigne fin le code électoral, les litiges et autres recommandations de la Fifa, avant de réajuster les règles pour obtenir un meilleur résultat.

«Actuellement, nous passons en revue tous les documents relatifs aux élections, allant des sections jusqu’à la fédération, en passant par les ligues, tout en tenant compte des recommandations de la Fifa», a de son côté souligné Sahondra Rabenarivo.

«Une fois  cette première étape terminée, nous la soumettrons devant la Fifa nos conclusions le mois de janvier prochain pour qu’elle puisse donner son avis. Après quoi, nous procéderons à la définition du calendrier électoral. D’ailleurs, nous envisageons de terminer le processus électoral plus tôt que prévu», a-t-elle poursuivi.

Travail titanesque

Conscient que le diable est dans les détails, le comité de normalisation va séparer le bon grain de l’ivraie dans le code électoral. «Aucune retouche ne sera apportée dans le code électoral. Si nous constatons des points non-conformes aux règlements de la Fifa, nous proposons de les supprimer tout simplement», a précisé Sahondra Rabenarivo.

En tout cas, avec la remise à jour du code électoral, le compteur du processus  électoral est remis à zéro. La course à la présidence de la Fédération malgache de football (FMF) est relancée avec un nouveau dépôt de candidatures. Quoique, si des irrégularités sont débusquées lors des scrutins régionaux, des nouvelles élections seront organisées dans les ligues concernées.

 

Naisa

 

Les commentaires sont fermées.