Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Cybersecurite: les compétences en informatique ne suffisent plus

Cybersecurite: les compétences en informatique ne suffisent plus

Pour protéger les données d’une institution ou d’une entreprise, les compétences en informatique ne suffisent plus actuellement, d’après le directeur du département Mathématique, Informatique et statistiques appliquées (Misa) de l’université d’Antananarivo, Andry Rasoanaivo, en marge de la cérémonie d’ouverture du centre pour développeurs «#IvoTech» à l’université d’Ankatso, la semaine dernière.

D’après ses précisions, «le responsable du traitement des données devrait être à la fois informaticien et juriste, c’est-à-dire, un Data protector officer (DPO)».

En cas d’attaque du système informatique, de vol de données ou de piratage, le DPO, étant le premier responsable de la sécurité des données informatiques de l’entreprise, accompagnera cette dernière dans toutes les démarches à effectuer, au niveau du «Computer incident response team (CIRT)», des régulateurs ou encore de l’Etat.

A ce sujet, au titre du ministère de la Justice et celui des Postes, des télécommunications et du développement numérique, le décret fixant les dispositions relatives aux données techniques a été adopté en Conseil du gouvernement d’hier.

Master en droit numérique

Pour pallier ce manque de compétence, dans ses perspectives, Misa prévoit de dispenser une formation de Master en droit numérique pour le futur DPO de l’entreprise. Ce projet cadre avec la vision de la Commission de la jeunesse et des sports de l’océan Indien (CJSOI) et sera mis en œuvre avec l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) de l’océan Indien et les universités de La Réunion et Maurice.

«Ce projet pourra être opérationnel dès 2019, au plus tard en 2020», a fait savoir le directeur du Misa.

 

Sera R.

 

 

Les commentaires sont fermées.