Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

CCIFM: l’accompagnement des entreprises se concrétise

CCIFM: l’accompagnement des entreprises se concrétise

 

La Chambre de commerce et d’industrie France-Madagascar (CCIFM) a appuyé une dizaine d’entreprises malgaches au Salon international de l’alimentation (Sial) à Paris, du 21 au 25 octobre et au 22e forum international de développement des entreprises « Futurallia 2018 » de Tunis, du 14 au 16 novembre. Les résultats de ces voyages d’affaires ont été présentés, hier, dans les locaux de la CCIFM à Ankorondrano.

Pour le Programme d’appui à l’emploi et à l’intégration régionale (Procom), financé par l’Union européenne, cette initiative cadre avec sa mission d’accompagner les entreprises à percer de nouveaux  marchés et à promouvoir les activités, particulièrement relatives à l’exportation.

Durant les premiers jours de ces manifestations, certaines de ces entreprises ont déjà établi de bons contacts avec les autres partenaires, voire même des promesses de commandes.

«Les sept entreprises ayant participé au Sial ont enregistré au total 1.750 contacts et plus de 1,8 million d’euros de chiffres d’affaires estimatifs. Les trois participants au Futurallia ont également enregistré 64 rencontres durant deux jours, dont 10 rendez-vous intéressants avec des suites favorables», a rapporté André Beaumont, président de la CCIFM.

Le Sial, rappelons-le, est le premier Salon mondial de l’alimentation, porteur des grands enjeux pour la filière agroalimentaire mondiale, qui a lieu tous les deux ans. Quand au Futurallia, il s’agit plutôt d’une rencontre B to B ayant pour objectif de réunir en un même lieu des centaines de dirigeants et décideurs des PME/PMI, pour leur permettre de contracter des partenariats et des marchés à l’étranger.

Une plus grande visibilité

L’ensemble des délégations malgaches a déclaré que ces deux manifestations économiques d’envergure internationale offrent une plus grande visibilité pour Madagascar.

Heriniarina Ramboatiana, gérant de Phael Flor Export a indiqué que «c’était très important pour nous de participer à ces de rencontres économiques, notamment au Futurallia, pour saisir d’éventuelles opportunités d’affaires (…) Et l’avantage d’avoir des chefs d’entreprises, c’est la rapidité des prises de décisions».

Arh.

 

Les commentaires sont fermées.