Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    UE: les deux candidats doivent accepter les résultats

    UE: les deux candidats doivent accepter les résultats

    L’Union européenne observe également de près le processus électoral malgache. Compte tenu des quelques tensions recensées ici et là, l’UE rappelle la nécessité de préserver le calme et l’apaisement et que par-dessus-tout, les candidats devraient accepter les résultats quels qu’ils soient.

    «Il faut que le gagnant et le perdant acceptent les résultats du scrutin», a indiqué l’ambassadeur de l’UE, Giovanni Di Girolamo hier, à Ankorondrano, en marge de la signature de la seconde contribution au Projet d’appui à la prévention et à la gestion de conflits et violences potentiels liées aux élections (Pev Madagascar). Une contribution à hauteur de 348.716,75 euros.

    Afin de garantir la stabilité, «le gagnant sera le président et le perdant devrait prendre la place du chef de l’opposition», a-t-il ajouté.

    Néanmoins, l’ambassadeur a tenu à souligner la neutralité de l’Union européenne dans le processus électoral. «Nous n’avons pas de candidat. Notre candidat est la démocratie malgache», a-t-il souligné.

    Giovanni di Girolamo reste confiant : «Le peuple malgache a déjà démontré sa maturité durant le premier tour et devra encore la prouver lors du second tour. C’est cela la démocratie moderne». Afin de garantir l’apaisement et la stabilité, «il faut que tous les candidats fassent preuve de maturité», a-t-il conclu.

    L’Union européenne souhaite ainsi affirmer son soutien à Madagascar. A noter qu’elle vient récemment de contribuer une nouvelle fois au financement des élections à travers le Sacem.

    Tahina Navalona

     

    Les commentaires sont fermées.