Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Paix à mon vieux pote

Paix à mon vieux pote

Le sprint final de la campagne électorale sent la poudre à plein nez pour ce deuxième tour.

L’ambiance devient de plus en plus électrique voire électrisée à volonté par les partisans du patriarche politique, courant à corps perdu vers le fauteuil présidentiel depuis le début de cette semaine. A court d’idées dans les sensibilisations des masses, par manque de stratégies convaincantes, les adeptes du Map II tentent de changer leur fusil d’épaule en s’adonnant à de fausses vraies diffamations de leur candidat pour en faire porter le chapeau au camp d’en face probablement. De nouvelles affiches sont alors placardées en plusieurs endroits pour lancer des intox qu’ils s’empressent de démentir par la suite, afin de créer la confusion pour accuser l’adversaire.

Se poser en victime, selon des pratiques politiques usitées en son temps, reste l’arme ultime du candidat sentant la tendance basculer inéluctablement en faveur de l’IEM. User d’astuces malhonnêtes pour démolir son adversaire semble logique pour des pervers, mais ils doivent, par contre, bien surveiller leurs arrières pour éviter d’éventuels retours de boomerangs. L’utilisation abusive de la fête de la nativité pour se démarquer n’est pas très catholique aussi, en effet,  au regard de la loi électorale qui interdit  la participation des personnes d’âge mineur à  ce ballet réservé exclusivement aux adultes.

Ses adversaires tolèrent tout de lui par respect à son âge et pour ne pas susciter la susceptibilité de ses fans qui le couvent, pour protéger le vioque des aléas extérieurs.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.