Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Épidémie: e vaccin anti-rougeole en rupture de stock

Épidémie: e vaccin anti-rougeole en rupture de stock

Les vaccins de rougeole (Var) sont en rupture de stocks. Seules les doses destinées à une vaccination de routine aux enfants de 9 à 11 mois, sont disponibles. Du coup, la campagne de vaccination, ciblant les enfants de plus de 11 mois, devrait attendre l’arrivée des nouvelles doses.

La rougeole continue de faire des victimes. Le nombre de cas recensés ne cesse d’augmenter, tout comme les zones touchées. «Les dernières statistiques diffusées par le ministère de la Santé font état de  10.249 cas depuis le mois d’août», a informé le ministère de tutelle devant la presse hier, au Live Hotel à Andavamamba.

 Au début, seuls les districts d’Antananarivo ville, Avaradrano, Atsimondrano et Ambohidratrimo ont été touchés. Actuellement, l’épidémie s’étend à 20 régions, plus précisément dans 44 districts. Et, 69,7% des victimes sont des enfants de 1 à 14 ans, dont 55,02% non vaccinés.

«Plus les enfants sont vaccinés, plus ils résistent à la maladie. Cependant, des parents s’obstinent encore à ne pas faire vacciner leurs enfants avant que ceux-ci ne soient atteints par la maladie», ont alerté les médecins.

«La prolifération de l’épidémie justifie la rupture des stocks. En fait, les doses nécessaires prévues pour cinq ans n’ont pas suffi car les besoins ont augmenté», a souligné le directeur du Programme élargi de vaccination (Depev), le Dr Bodo Ramamonjisoa.

Cette dernière de rassurer pourtant que les doses de Var restent accessibles. Ils sont par ailleurs destinés aux enfants de 9 à 11 mois, cibles de la vaccination de routine. Les enfants dans les groupes d’âge supérieur à 11 mois, devront donc attendre l’arrivée des nouvelles doses.

 Attente de 3 mois

A ce sujet, le directeur de Promotion de la santé, le Dr Manitra Rakotoarivony a souligné que le ministère de la Santé  et ses partenaires ont déjà passé commande auprès des laboratoires à l’étranger. Par ricochet, la campagne de vaccination prévue au profit des enfants de plus de 11 mois devra  attendre.

 Et d’après les explications, le délai de traitement des commandes est de 3 mois. Pour dire que «l’âge limite des enfants ciblés dans cette campagne sera  déterminé une fois ces vaccins arrivés», a-t-on précisé.

Mis à part la rougeole, une épidémie de rubéole surgit également dans trois districts, à savoir Antananarivo Renivohitra, Amboasary Atsimo et Ambanja. En un mois, au moins cinq cas par district sont confirmés. Heureusement, aucune mortalité liée à ces épidémies n’est pour le moment à signaler.

 

Fahranarison

 

 

 

Les commentaires sont fermées.