Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Slam National: tombée de rideau avec une note de satisfaction

Slam National: tombée de rideau avec une note de satisfaction

La neuvième édition du Slam National s’est bien déroulée, durant la semaine dernière. Et comme chaque année, elle s’est terminée par un tournoi de slam-poésie qui s’est tenu, samedi dernier, à l’Institut français de Madagascar (IFM). Selon l’association Madagaslam, organisatrice de l’événement, le niveau des participants est excellent. Et parmi les sept finalistes, Tokyo Harem a été sacré champion de Madagascar de slam-poésie 2018.

Chaque année, l’association Madagaslam organise un tournoi national de slam-poésie. Si l’année dernière, la première place a été attribuée à Benson, cette année, c’est au tour de Tokyo Harem de la prendre. Par ailleurs, Poète Rebelle, Conan, Lems, Mickael, Leslie et Bali ont aussi présenté des textes aussi touchants les uns que les autres.

Tokyo Harem représentera ainsi notre pays lors du championnat du monde de slam qui se déroulera l’année prochaine à Paris. Originaire de Toamasina, Tokyo Harem est déjà un habitué de scène. Il a déjà effectué plusieurs prestations de slam et étant aussi membre du groupe Welvi Waves, il se sent à l’aise derrière son micro.

Antananarivo a remporté la catégorie par équipe

Dans la catégorie par équipe, quatre grandes villes y ont participé, à savoir Mahajanga, Toliara, Toamasina et Antananarivo. Cette année, l’équipe d’Antananarivo, composée de Jerry Benson Zafimahaleo, Poète rebelle et Vokatrin’ny Nofy Andriamisetra, a remporté le concours.

« Nous sommes ravis du résultat et surtout de cette dernière édition, malgré quelques obstacles, surtout au niveau du concours SlamMédia. Au fait, nous avons eu un léger problème de réception des vidéos des participants, et à la dernière minute, nous avons organisé un deuxième round du concours à Ankatso. Au final, tous les candidats ont tout de même eu leur chance », a expliqué l’un des membres de l’association. Et les heureux gagnants de cette catégorie sont Makwa Joma et Lova.

Holy Danielle

 

 

Les commentaires sont fermées.