Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Manjakamiadana: un bloc de rocher menace de s’effondrer

Manjakamiadana: un bloc de rocher menace de s’effondrer

Les conséquences des fortes pluies de ces derniers jours sont déjà à craindre, notamment dans les zones de haute attitude de la capitale.

Danger imminent. Un bloc de rocher, situé sur le versant nord de la Colline de Manjakamiadana, entre l’hôtel  le Relais de la Haute-ville à Anjohy et le Commissariat de Police du II e arrondissement à Ambohijatovo Ambony, risque  de s’effondrer.

Se détachant progressivement de la roche-mère,  ce gros rocher d’une quinzaine de tonnes pourrait finir sa chute sur quelques habitations situées en aval, plus précisément dans le quartier d’Ambatovinaky.

« Suites aux pluies diluviennes qui se sont abattues à Antananarivo durant près d’une semaine, ce rocher a fortement bougé et menace directement trois maisons», a précisé le chef de service Etudes et veille au sein du Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC), le Dr. Lalah Andriamirado.

«Avisées afin d’éviter le pire, les trois familles ont déjà quitté leurs demeures respectives. Elles ne pourront y retourner qu’après le détachement de ce rocher», a enchaîné notre source.

En fait, lors d’une descente sur les lieux, les équipes du BNGRC, du Service des sapeurs pompiers et de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) ont étudié les manières de déplacer ce bloc en toute sécurité et sans risque pour les riverains.

« Entre la démolition sur place et le déplacement progressif en question vers le bas de la colline, les techniciens ont choisi la deuxième option, laquelle présente moins de risque pour les riverains », a ajouté le Dr. Lalah Andriamirado. « Cette opération, menée suivant des techniques bien étudiées, va démarrer la semaine prochaine », toujours d’après ses dires.

Appel à la vigilance

Ce n’est ni la première ni la dernière menace d’effondrement de rocher sur cette colline en plein de saison de pluie. « D’autres  pourraient survenir à tout moment à en juger l’altération progressive des roches-mères. D’ailleurs, Manjakamiadana est classé zone à haut risque de glissement de terrain, d’après la récente étude menée par le BNGRC et l’Université d’Antananarivo », a explique le chef de service Etudes et veille au sein du BNGRC. Ainsi, les dangers restent toujours  imminents à chaque saison de pluies.

Dans ce sens, les habitants qui vivent dans les quartiers à risques ne devront pas dormir sur leurs deux oreilles. Le BNGRC leur a recommandé  de rester vigilants, de jour comme de nuit afin de pouvoir quitter dans le temps leurs habitations en cas de danger imminent.

 

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.