Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Ambohimanarina: il kidnappe un enfant pour l’accouchement de sa femme

Ambohimanarina: il kidnappe un enfant pour l’accouchement de sa femme

Face à ses problèmes financiers, un couple a versé dans un acte de banditisme. Ils ont ainsi kidnappé un enfant de 5 ans à Betafo Ambohimanarina le 22 novembre dernier.

Des cris ont retenti dans le bureau de la brigade criminelle d’Anosy, hier. C’était ceux d’une femme, enceinte d’environ 7 mois, impliquée dans une affaire de kidnapping. Son mari, soupçonné également dans l’affaire, la tenait dans ses bras en sortant du couloir, les yeux larmoyants. Le couple marchait lentement, suivi d’une autre jeune femme, auteur présumé de l’enlèvement, vers la sortie du bâtiment afin de rejoindre le lieu habituel de la prise de photo pour la presse.

Pauvreté profonde est le mobile

Tout le monde a été surpris d’entendre que ce couple bien jeune et l’autre femme ont été interpellés pour avoir enlevé un enfant. Durant son interrogatoire, le futur père de famille a indiqué qu’il devait trouver de l’argent pour l’accouchement de sa femme. Quant à l’autre femme, soupçonnée d’avoir trouvé l’idée, elle a rapporté que c’est sa pauvreté qui l’a poussée à faire ce choix. Cette dernière aurait utilisé sa part de rançon dans le commerce de paniers.

Rappel des faits

Les trois suspects ont avoué avoir kidnappé le fils d’un commerçant d’Ambohimanarina, le 22 novembre dernier, alors que celui-ci sortait de l’école. Ils ont séquestré l’enfant dans la maison du couple à Mamory Ivato, pendant six jours, jusqu’au paiement de la rançon (5 millions d’ariary au tout début mais qui a été fixée à 1 million d’ariary après négociation).

« Ils ont opéré sans brutalité. L’enfant a suivi la kidnappeuse du fait que celle-ci est une des connaissances de ses parents », a indiqué le chef de service communication du ministère de la Sécurité publique, le commissaire de police Serge Andriamanalina. A l’issue des investigations des policiers, par le traçage du numéro de téléphone utilisé pour entrer en contact avec les parents de la victime, les trois apprentis kidnappeurs ont été localisés puis arrêtés avant-hier.

 

Ando Tsiresy

Les commentaires sont fermées.