Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Arivonimamo: incendie à l’orphelinat de la gendarmerie

Arivonimamo: incendie à l’orphelinat de la gendarmerie

Panique générale avant-hier, en pleine nuit, au centre d’accueil des orphelins de la gendarmerie à Arivonimamo à cause d’une alerte à l’incendie.

Un violent incendie s’est déclaré avant-hier, vers 22 heures 30 au centre d’accueil des orphelins de la gendarmerie à Arivonimamo, plus précisément dans le bâtiment où sont hébergées les filles. Une fillette a donné l’alerte en s’apercevant que leur chambre était en feu.

Tous les éléments sur place se sont mobilisés pour secourir les occupantes de la maison et lutter contre les flammes. Les orphelines ont été évacuées saines et sauves hors de la maison. Ce qui n’était pas le cas pour les objets qui se trouvaient à l’intérieur. Les meubles, les affaires ainsi que les vêtements des enfants et même leur fourniture scolaire sont tous réduits en cendres. Les flammes ont fini par perdre leur puissance après quelques heures.

Les hauts responsables de la gendarmerie nationale se sont rendus sur place, hier, pour voir de près la situation. Ils étaient conduits par le Secrétaire d’Etat chargé de la gendarmerie Nationale (Seg), le Général Jean Christophe Randriamanarina et le commandant de la gendarmerie nationale (Com GN), le Général Njatoarisoa Andrianjanaka.

Le Seg et le Com GN ont offert chacun 2 millions d’ariary aux victimes. L’association des épouses de gendarmes (Fivaza) est également venue au chevet des victimes, en apportant des produits de première nécessité (savon, lits, fournitures scolaires…).

Il ressort des constatations effectuées par les enquêteurs de la section des recherches criminelles que l’incendie était d’origine accidentelle.

Ando Tsiresy

Les commentaires sont fermées.