Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Andry Rajoelina: Carton plein dans l’Alaotra Mangoro

Andry Rajoelina: Carton plein dans l’Alaotra Mangoro

En dépit du mauvais temps, le candidat n°13, Andry Rajoelina, a continué hier sa campagne dans la région Alaotra Mangoro, notamment les localités d’Ambatondrazaka, Tanambe, Morarano Kraoma et la commune d’Ambohitrarivo, district d’Amparafaravola.

Lors de ses déplacements, l’homme fort de l’IEM a promis de réhabiliter la RN44, reliant Moramanga à Ambatondrazaka.

«Aujourd’hui, malgré le mauvais temps, j’ai tenu à être avec vous. Je suis le seul qui est prêt à s’engager avec vous (…). Sur ce, nous allons réhabiliter la RN44 dès mon élection», a promis le candidat Andry Rajoelina sous l’applaudissement de la population venue en masse à sa rencontre.

Durant la Transition en effet, des études ont déjà été faites à propos de ce tronçon, mais le problème se trouvait dans la phase d’exécution. L’ancien homme fort de la Transition aura ainsi l’occasion de construire cette route dès qu’il sera élu.

«Merci président !»

«Merci président !», c’est une salve d’applaudissements que l’ancien homme fort du pays a reçu à chacun de son déplacement dans cette partie de l’île.

«Je ne vais pas accaparer votre terre. Madagascar ne sera plus le dernier», a-t-il plaidé, tout en soulignant que la production rizicole devrait aussi être augmentée dans cette région. «Nous allons trouver des moyens pour augmenter la production rizicole dans cette localité, à travers notamment la construction des barrages à Ranomena en vue de faire augmenter aussi la surface cultivable», a-t-il poursuivi. Et d’ajouter que, «contrairement à l’autre candidat, nous réalisons nos promesses».

En tout cas, contrairement à son concurrent, le candidat n°13 n’est pas là pour accaparer les propriétés de la population locale. «Je ne vous trahirai jamais, (…), je vais aider les jeunes, les femmes et les enfants», a-t-il fait savoir.

 «Mon concurrent a pris toutes les terres cultivables à Ivodiala, je ne ferai pas de même. Je ne le laisserai d’ailleurs pas continuer. Au contraire, je vais vous redonner vos terres», a-t-il ajouté.

Du reste, l’ancien homme fort de la Transition a lancé un appel à la vigilance de la population lors du scrutin du 19 décembre prochain. «Soyons vigilants, ne vous laissez pas que votre vote soit détourné», a conclu le numéro un du Mapar.

Rakoto

 

Les commentaires sont fermées.