Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Guérie de la fistule obstétricale: Fideline compte reprendre ses études

Guérie de la fistule obstétricale: Fideline compte reprendre ses études

Contrainte de quitter l’école le mois d’avril dernier, à cause de la mauvaise odeur qu’elle dégageait, Fidèline, une jeune de 15 ans, originaire d’Ejeda, une commune dans la région d’Atsimo Andrefana, a la chance de reprendre ses études après avoir été réparée de la fistule obstétricale au sein du CHRR d’Ambovobe, il y a quelques mois.

«Victimes de la fistule obstetricale après un accouchement difficile, elle fait partie des quelque 1.171 femmes, à avoir retrouvé leur dignité grâce à une opération de réparation, pour le compte de cette année», a-t-on informé hier, à Mahamasina.  Et ce, grâce aux contributions solidaires du ministère de la Santé, le gouvernement japonais et le Fonds  des Nations unies pour la population ou UNFPA.

En fait, ce partenariat marqué hier, à Befelatanana en marge de la célébration des 16 jours d’activisme pour lutter contre les violences faites aux femmes, a permis de renforcer la résilience des femmes et des filles.

«A en juger les résultats obtenus, cette coopération a contribué de manière tangible à l’amélioration de la vie des femmes cibles, comme c’est le cas  de la jeune Fidèline, qui est prête à prendre son avenir en main», a souligné le ministre de la Santé, le Pr. Yoel Rantomalala.

Le baccalauréat en ligne de mire

Et Fideline, tout comme les autres femmes qui viennent d’être réparées de la fistule, a eu l’opportunité d’être formée sur les activités génératrices de revenus (AGR), notamment dans le domaine de l’élevage poulet et de la coupe et couture.

Mais, elle ne veut pas en rester là et voudrait revenir sur les bancs de l’école, notamment en sixième, la classe qu’elle a dû laisser, dans le but d’obtenir au moins son baccalauréat. La maladie est maintenant loin derrière elle.

Fahranarison

 

Les commentaires sont fermées.