Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Bongolava: la pêche en alternative économique

Bongolava: la pêche en alternative économique

La région Bongolava a offert une nouvelle facette de ses opportunités économiques, en organisant une foire sur les ressources halieutiques et de la pêche, du 30 novembre au 2 décembre  à Tsiroanomandidy. Le ministre de tutelle  a d’ailleurs promis d’appuyer  la filière.

Disposant d’une centaine de lacs productifs en matière de ressources halieutiques et de la pêche, la région Bongolava peut développer son potentiel  au niveau des plans d’eau, dont des lacs, rivières et rizières, pour que les retombées soient ressenties au niveau des producteurs, des collecteurs, des vendeurs et des consommateurs, selon le directeur régional des Ressources halieutiques et de la pêche.

Le ministre Augustin Andriamananoro a par ailleurs sollicité tous les acteurs à respecter la législation en vigueur, dans le but de développer cette filière porteuse, dans le cadre de l’émergence de l’économie bleue à Madagascar, lors de l’ouverture officielle de la foire sur les ressources halieutiques et de la pêche, le week-end dernier, à Tsiroanomandidy.

Avoir la pêche

Confirmant l’importance de cette filière dans la région, le ministre a rappelé que la pêche n’est pas victime de «dahalo» alors que c’est une filière porteuse à même de lutter contre le chômage, la malnutrition et la sous nutrition. Un maximum de rempoissonnement d’alevins dans les lacs de la région Bongolava ainsi que des aides aux producteurs de poissons ont été annoncés à l’occasion.

Des ateliers de formation en matière de production intensive de poissons, d’éducation et de sensibilisation sur les textes législatifs régissant la filière pêche, de concours et diverses animations, relevant de la filière, ont été au programme de cette foire régionale, durant 3 journées d’affilée à Tsiroanomandidy.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.