Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Addis Foto Fest: on rembobine les pellicules

Addis Foto Fest: on rembobine les pellicules

L’objectif est braqué sur la 5e édition de l’Addis Foto Fest (AFF), l’un des plus grands festivals en photographie du 6 au 10 décembre à Addis Abeba (Ethiopie). Trois photographes professionnels malgaches, François Maurel Ravoloarisoa, Miora Rajaonary et Rijasolo, représenteront Madagascar.

«Nous avons la chance de participer à cet événement, qui est l’un des plus grands festivals de photographies dans le continent africain», dixit Rijasolo. Selon le photographe, il y proposera une douzaine de clichés en grand format. «Ces photos reflètent ma vision de Madagascar, avec une touche d’ironie», a-t-il ajouté. Les clichés relateront la vie sociopolitique du pays durant ces dix dernières années.

Né en France, Rijasolo a décidé de vivre à Madagascar en 2004. En 2005, il a été sélectionné pour participer aux Rencontres de la photographie africaine à Bamako. Et en 2006, il a suivi un cours de photojournalisme à Paris. Il a été recruté en 2007 par l’agence Wostock press, puis a créé le collectif Riva Presse, avec trois autres photographes. Et depuis, il collabore avec plusieurs presses internationales, entre autres l’Agence France Presse (AFP).

En 2013, il a sorti son premier livre intitulé «Madagascar, nocturnes». Hier, dans le cadre du lancement du livre «La cité d’espérance» avec Pierre Lunelle, Rijasolo a effectué le vernissage de son exposition, qui se déroule à l’Institut français de Madagascar (IFM) jusqu’au 22 décembre.

Holy Danielle

 

Les commentaires sont fermées.