Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Handball-Ccoi: la Réunion règne en maître

Handball-Ccoi: la Réunion règne en maître

La Coupe des Clubs de l’océan Indien a pris fin samedi dernier au palais des Sports et de la culture Mahamasina. Les équipes de La Réunion, Tamponnaise HBF et Château Morange,  ont marqué de leurs empreintes cette 18e édition.

Depuis le début de la CCOI le 24 novembre, le Palais des Sports Mahamasina a été le théâtre d’une affiche à couper le souffle. Mais au terme d’une compétition sulfureuse, La Réunion a réalisé un beau doublé. Les handballeuses de la ville de Tampon (HBF) ont privé de sacre à domicile THBC sur un score logique de 25 à 17.

D’après la physionomie de la finale, les Tamponnaises ont été intraitables. Elles ont eu la mainmise de la rencontre face aux Malgaches qui ont du mal à déployer leur jeu. THBC n’a marqué son premier but qu’après la mi-temps, d’ailleurs son système défensif a été défaillant sur toutes lignes.

«Nos expériences expliquent notre parcours sans faute. C’était également le cas lors du choc face aux joueuses malgaches. Il est clair, par rapport à elles, nous nous engageons à plus de compétitions que THBC. D’ailleurs, notre équipe  est toujours à l’affiche des compétitions de la Métropole», a précisé le coach des Tamponnaises HBF, Taochy Jean Luc.

 «Nos joueuses ont été trop motivées. Après les 6 écarts de points à la mi-temps, elles ont essayé de revenir au score des Tamponnaises, mais c’était trop tard», a par contre expliqué le deuxième coach du THBC, Aimée Lydia Ranivoarimanana.

Château Morange aux anges

Chez les hommes, La Réunion a également affiché sa suprématie. D’ailleurs, ces dernières années, de nombreux joueurs réunionnais ont intégrés l’équipe de France, championne du Monde en handball. Et il ne faut pas s’étonner si Château Morange n’a pas fait de détails devant les Mahorais de Saint Pierre (39-29).

«Notre groupe est très étoffé, avec un mélange de jeunes et anciennes expériences. C’est ce qui a fait la différence. Donc, nous avons su gérer cet amalgame et a parcouru cette compétition avec cette fraîcheur de physique», a avancé le coach Christophe Coindevel. A noter que Château Morange vient de gagner son 4e titre (2014, 2015, 2017, 2018).

Quant à l’ASSM chez les hommes, cette équipe a dû se contenter de la 3e marche du podium. «Nous avons commis des erreurs lors du dernier match contre Château Morange. Normalement, on aurait dû faire match nul mais notre carton rouge à la dernière seconde nous a surclassés», a avancé le Capitaine d’équipe de l’ASSM, Falisoa Rakotondrainibe.

Sendra Rabearimanana

 

Liste des récompenses

Meilleur joueur : John Ravelonantsoa ASSM

Meilleure joueuse : Yasmina Saidou PC Boueni Mayotte

Meilleur Gardien : Rémy Patchane-Lacane (Saint Pierre HBC)

Meilleure Gardienne : Amanda  Adras (Tamponnaise HBF)

Meilleur paire arbitrale : Ahmed Bacar et Claude Lacaille

Les commentaires sont fermées.