Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Développement durable: il est temps de fructifier les échanges régionaux

Développement durable: il est temps de fructifier les échanges régionaux

L’édition 2018 des Rencontres internationales du développement durable (RIDD), qui s’est tenue à l’île de La Réunion du 21 au 23 novembre, a réuni près de 400  participants. Chefs d’entreprise, autorités publiques et membres des Organisations internationales ont affiché leur ambition de renforcer les liens entre les îles de l’océan Indien et les échanges avec l’Afrique continentale.

Organisées depuis maintenant six ans par le Club Export Réunion, dans le dessein de tisser des liens entre opérateurs économiques des îles de l’océan Indien, les RIDD ont pris un autre format cette année. Durant trois jours, La Réunion, Maurice, Madagascar, Seychelles, Mozambique, Comores, Mayotte, Kenya, Tanzanie et Afrique du Sud se sont concertés sur les perspectives d’affaires dans la zone de l’océan Indien et au niveau de l’Afrique continentale.

Des thèmes innovants

Depuis son lancement en 2012, à l’île Maurice, les RIDD ont été organisées de manière bilatérale entre La Réunion et un autre pays. Chaque édition s’est singularisée par des thèmes innovants en matière de développement, tels les biotechnologies, les smart cities, l’agroalimentaire ou financement de projets vers l’Afrique.

«Pour les 20 ans du club, on a décidé de faire une synthèse de ces six ans de manifestation, en regroupant tous les pays dans lesquels on a effectué des missions, des prospections, des regroupements et des collaborations», a précisé Gilles Couapel, l’actuel président du Club Export Réunion.

Ce dernier de poursuivre que les rencontres avaient failli être annulées en raison des circonstances actuelles à La Réunion. Mais que le club avait tenu à maintenir l’évènement, d’une manière beaucoup moins ambitieuse. Car, au départ, les RIDD avaient prévu de réunir près de 600 personnes.

 

Les commentaires sont fermées.