Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Toutes voiles dehors

Toutes voiles dehors

Le processus électoral a franchi une autre étape cruciale. Au final, malgré les contestations et les remarques avisées des uns, surtout les recommandations à prendre en compte des autres,  mettant en cause la Ceni, tout le monde a confirmé sa volonté de se conformer à la décision de la Haute cour constitutionnelle (HCC).

En vérité, cette affiche du second a carrément modifié le climat électoral du premier tour, alterné par des phénomènes de perturbation sur le report et l’annulation du scrutin et les tirs à boulets rouges sur les institutions, sans pour autant arriver à dérailler la machine électorale.

Pour les commanditaires de cette combine avortée, Il est temps de donner le La et de se résigner pour de bon, en se faisant une raison que la réalité dépasse réellement  l’imagination. Votre requête, n’est même pas recevable pour ne pas dire infondée, dès le départ. Et ce n’est plus la peine d’y faire une fixation.

Le moment est venu de choisir son camp car au tournant de la dernière ligne droite vers un nouveau régime démocratiquement élu, Madagascar doit prendre son destin en main et dans les urnes. Là, on entre dans la phase ultime de haute volée du processus. Le second tour est dans la ligne de mire, non seulement pour les numéros 13 et 25, mais également pour la Ceni qui n’a plus droit à l’erreur. A ce sujet, la messe semble déjà dite après que les concernés ont dit le fond de leur pensée et leurs quatre vérités à l’équipe de Herinirina Rakotomanana.

Du côté de la population, on ressent déjà cette atmosphère enfiévrée d’une précampagne, digne d’une élection de ce genre. Ce qui est tout à fait normal vu la taille de l’enjeu. On s’attend même à une campagne à l’américaine qui, espérons-le, ne va pas mener vers des dérives dangereuses. Mais comme chacun a tiré des leçons de ce premier tour, tout en jouant la carte de l’apaisement en faveur du processus électoral, l’optimisme d’une élection crédible et transparente est de mise.

JR.

 

Les commentaires sont fermées.