Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Taolagnaro: la drogue synthétique fait des ravages

Taolagnaro: la drogue synthétique fait des ravages

Le centre médical de Taolagnaro tire la sonnette d’arme face à la prolifération de la drogue synthétique dans la ville et sur le danger que cela représente. Il lance un avis d’urgence pour mettre fin à ce fléau.

Il s’agit d’une drogue inodore, incolore et sans goût à base de valium. Elle prend effet dans les 15 à 20 minutes après absorption et dure généralement 5 à 6 heures, selon les précisions fournies.

A effet soporifique, elle provoque une sédation, une relaxation musculaire et une perte de mémoire. « Nous venons de soigner notre cinquième patient cette semaine », a fait savoir le docteur Jane Olivier.

Et c’est également une drogue de viol qui favorise l’agression sexuelle. Souvent les victimes sont des jeunes femmes qui font la fête dans les discothèques. De source auprès d’un docteur du centre, Jane Olivier, joint par téléphone hier, « les auteurs de ces viols utilisent cette drogue pour faciliter leurs actes ».

Quatre des victimes recensées sont des expatriées et une Malgache. Et, l’une d’entre elles est tombée enceinte. Heureusement, après dépistage, aucune n’a été testée positive au VIH ou autres MST. La victime est retournée dans son pays d’origine après avoir reçu les soins nécessaires.

Face à cette situation, le centre recommande la prudence, comme de ne pas sortir seul, mais en groupe en discothèque, de veiller les uns sur les autres et surtout, de ne jamais laisser les boissons sans surveillance.

Sera R.

Les commentaires sont fermées.