Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Prix du riz: en hausse progressive

Prix du riz: en hausse progressive

Entrant dans la période de soudure, le prix du riz blanc montre une tendance à la hausse depuis le début du mois de septembre et tout au long du mois suivant, note l’Observatoire du riz (ODR) dans son dernier bulletin Horizon.

 En effet, le riz disponible sur le marché se fait progressivement rare, malgré la demande importante. Les prix tournent actuellement autour de 1.800 et 2.000 ariary le kilo au niveau des détaillants.

Dans cette optique, du mois d’août jusqu’à fin septembre, le prix des riz locaux a accusé une certaine fermeté, mais à partir de septembre, le prix moyen des riz locaux a considérablement augmenté.

En se référant aux chiffres de l’ODR, le prix s’affichait en moyenne à 1.758 ariary/kg,  début septembre, contre 1.912 ariary/kg, fin octobre, soit une hausse moyenne de 155 ariary/kg, dans les grandes villes comme Toamasina et Mahajanga, contre une hausse moyenne de 144 ariary/kg dans la capitale.

A l’inverse des riz blancs locaux, le prix du riz import a gardé sa fermeté, malgré une tendance à la hausse, à cause de la rareté des riz locaux sur le marché.

Aussi, le prix du paddy n’a cessé de suivre une courbe ascendante depuis la fin de la grande récolte. Les coûts ont commencé à augmenter au début du mois d’août, où le prix moyen du paddy a été évalué à 868 ariary/kg, dépassant les 1.000 ariary/kg, jusqu’à atteindre 1.160 ariary/kg vers la fin octobre.

Augmentation des importations

Au mois d’avril, les importations mensuelles de riz ont été inférieures à celles des mois de la précédente année, en raison de la bonne productivité agricole. Mais la tendance s’est inversée depuis septembre 2018. Cette situation pourrait s’expliquer par la commande massive de riz importé, pour anticiper le besoin en période de soudure, marqué par la rareté des riz locaux.

En effet, le volume d’importations en riz de Madagascar, cumulé sur les 10 mois de 2018, c’est-à-dire, de janvier à octobre, est estimé à 473.150 tonnes, selon la statistique douanière relayée par l’ODR dans son dernier bulletin Horizon. A la même période de 2017, celles-ci ont été évaluées à 406.450 tonnes, soit 66.700 tonnes de moins qu’actuellement. Aussi, les importations des deux derniers mois (septembre et octobre), ainsi qu’en cumul, sont plus importantes que celles des mêmes périodes en 2017.

Arh.

 

Les commentaires sont fermées.