Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Conquête de marche: la présence malgache au Japon se confirme

Conquête de marche: la présence malgache au Japon se confirme

Une délégation conduite par l’Association économique Madagascar Japon (AEMAJA) a participé à la 3e édition du Salon international de la mode Fashion World Tokyo 2018, du 22 au 24 octobre à Tokyo. Une manifestation qui confirme, une fois de plus, la présence des entreprises malgaches de différents secteurs sur le marché japonais. Cette délégation a présenté hier, à l’Ambassade du Japon à Ivandry, le rapport de son voyage.

Dans sa mission de promotion des échanges commerciaux entre Madagascar et le Japon, l’AEMAJA organise et soutient les opportunités de rencontres entre le secteur privé des deux pays. « L’association encourage et appuie également ses membres qui souhaitent développer leurs activités, tant à Madagascar qu’ au Japon », a expliqué Hasimboahangy Andrianainarivelo, présidente de l’AEMAJA.

Néanmoins, le niveau de commerce reste plutôt modeste par rapport au potentiel des deux pays. D’après Ichiro Ogasawara, ambassadeur du Japon à Madagascar, « En 2017, l’exportation de Madagascar vers le Japon a atteint 130 millions d’euros. Celle du Japon n’était que de quelque 11 millions d’euros. La balance commerciale entre nos deux pays est fortement  marquée par l’excédent en faveur de Madagascar ».

Les membres de l’AEMAJA ne s’attendent effectivement pas à recevoir des promesses de commandes importantes en participant à ce genre d’événement. Il s’agit plutôt d’une conquête pour un marché de niche.

Un marché de niche

Et à l’occasion du Fashion World Tokyo 2018, au pavillon Madagascar, les membres de l’AEMAJA opérant dans le secteur clé du textile ont pu mettre en avant l’excellence du savoir-faire et le professionnalisme malgache. Il s’agit de Carambole, Imes Productions et Ny Aiko.

Bakoly Benoit Rajaonarison, d’Imes Productions, a toutefois tenu à souligner qu’« il ne s’agit pas de signer et cumuler des contrats de commande. L’important, c’est la démarche que l’entreprise va entamer pour suivre les contacts établis ».

Par ailleurs, Madagascar Airtours, membre fondateur d’AEMAJA, a participé au Jata Fair 2018, un autre évènement majeur au Japon dans le secteur du tourisme, qui s’est tenu également à Tokyo du 20 au 23 septembre. En un mot, c’est le Salon du tourisme professionnel par excellence sur le marché japonais et  dans toute l’Asie.

D’après Olivia Madhow Rasoamanarivo, directeur général de Madagascar Airtours, « Le marché japonais est très difficile à intégrer avec une clientèle très exigeante. il est plutôt tourné vers un tourisme de qualité que d’un tourisme de masse ».

La prochaine participation des membres d’AEMAJA se concentrera sur le secteur agribusiness, durant la Foodex 2019 au mois de mars prochain.

Arh.

Les commentaires sont fermées.