Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

RN7: une attaque vire à la prise d’otages

RN7: une attaque vire à la prise d’otages

La gendarmerie a délivré deux camionneurs, kidnappés par des dahalo au cours d’une attaque à Ambohimahasoa, dimanche dernier.

A hauteur d’Ankidomby, commune de Vohiposa, Ambohimahasoa, sur la RN7, PK 327, un camion transporteur de litchis en provenance d’Ifanadiana, a été attaqué par des coupeurs de route dimanche dernier. Les bandits ont opéré au moment où le poids lourd a dû s’arrêter à cause de la présence d’un tronc d’arbre au milieu de son chemin. Ils ont surgi tout d’un coup de l’accotement.

Les malfaiteurs ont forcé le conducteur et son aide à leur donner l’argent qui se trouvait à bord. Toutefois, ces derniers n’avaient que 30.000 ariary sur eux. Insatisfaits par le butin, les bandits ont décidé de les kidnapper. Ils ont ensuite appelé le patron des victimes, qui se trouvait à Antananarivo, pour lui réclamer 60 millions d’ariary en contrepartie de la libération des otages.

Les malfaiteurs retracés

Pendant qu’ils étaient en route vers Ambohimahasoa, l’un des otages a réussi à s’échapper, en profitant d’un moment d’inattention des malfaiteurs. Il a vite rejoint le camion. Sur place, des taxi-brousse ont déjà alerté la gendarmerie de la localité après avoir constaté l’attaque.

Arrivés sur place, les gendarmes ont suivi la direction prise par les kidnappeurs. Et le lendemain, vers 17 heures, l’endroit où la victime a été séquestrée, a été repéré. A l’issue d’un accrochage musclé avec les bandits, la gendarmerie a délivré l’autre camionneur. Les malfaiteurs ont, quant à eux, eu l’occasion de prendre la fuite malgré leurs blessures.

Ando Tsiresy

 

Les commentaires sont fermées.