Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Processus électoral: la Ceni se prépare pour la suite

    La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) se prépare pour un éventuel second tour des élections. Cela, à travers la tenue d’un cadre de concertation ce vendredi entre les membres de l’organe électoral et les acteurs au processus électoral. L’ordre du jour est le « partage sur les préparatifs du second tour à l’élection présidentielle ».

    « Nous appelons les partis politiques, la société civile et les professionnels des médias à cette rencontre », a indiqué le vice-président de la Ceni, Philibert Hervé Andriamanantsoa, joint au téléphone hier. La Ceni attend ainsi des propositions de la part de différents acteurs du processus.

    L’objectif en est d’ « améliorer le processus en vue des prochaines élections et en cas de second tour», selon ses dires. Il s’agira notamment de l’acheminement du matériel de vote, du déroulement du scrutin ou encore de l’acheminement des résultats. A cela s’ajoutent les « précautions à prendre pour éviter tout débordement », a-t-il fait savoir. A noter que les résultats officiels seront proclamés ce jour par la Haute cour constitutionnelle (HCC).

    Liste électorale biométrique

    L’utilisation d’une liste électorale biométrique et d’un vote électronique n’est pas à écarter, particulièrement après les difficultés rencontrées récemment, lors du dernier scrutin. L’organe électoral a ainsi reçu hier à Nanisana des techniciens allemands de Veridos-Identity Solution, un organe spécialisé  dans le secteur biométrique, en vue d’un éventuel partenariat. Les techniciens affirment à cette occasion n’avoir besoin que de six mois pour mettre en œuvre le processus.

    Cependant, la sensibilisation serait l’un des plus gros défis du projet. « La mise en place d’un vote électronique requiert un certain niveau d’instruction des électeurs. Il nous faudra par conséquent trouver le bon système à adopter », a expliqué le vice-président de la Ceni. Cette dernière prévoit de se pencher sur le projet d’ici la fin de ce cycle électoral, notamment après les élections communales.

    T.N

    Les commentaires sont fermées.