Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Présidentielle: l’Union africaine se projette sur le second tour

Présidentielle: l’Union africaine se projette sur le second tour

A l’issue de sa 809e réunion tenue le 21 novembre 2018, le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA), s’est exprimé par rapport à la situation politique à Madagascar, notamment le contexte électoral.

A travers une publication datée d’hier, l’UA n’a pas manqué d’exhorter les acteurs politiques à continuer à œuvrer pour la paix et le dialogue, en vue de trouver des réponses consensuelles et pacifiques au processus électoral.

«Le Conseil, en particulier, appelle les parties prenantes à user des voies offertes par la Constitution, les lois et règlements malgache pour résoudre tout contentieux électoral», explique le communiqué du CPS.

Par ailleurs, l’UA envisage déjà un second tour, car dans le point n°9 dudit communiqué, le Conseil incite les autorités malgaches «à tirer les enseignements utiles du déroulement du premier tour du scrutin, en vue d’une meilleure organisation du deuxième tour de l’élection présidentielle prévu le 19 décembre 2018».

Sur ce, le CPS encourage également l’UA à tirer des leçons de l’expérience de Madagascar, afin de mieux coordonner l’action régionale et internationale relative à la gestion des situations de crise en Afrique.

Parachèvement du processus électoral 

Le groupe appelle, du reste, les candidats à l’élection présidentielle et leurs partisans à travailler pour le parachèvement du processus électoral et à continuer à faire preuve de respect à l’egard des institutions, lois et règlements, y compris la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance.

A cet sujet, «le Conseil souligne la nécessité pour la Ceni, l’ensemble des parties prenantes malagasy, ainsi que pour l’UA, la Sadc et les autres partenaires bilatéraux et multilatéraux, de veiller à ce que les conditions qui ont permis le déroulement dans de bonnes conditions du premier tour puissent être maintenues et renforcées, en vue du parachèvement du processus électoral», a conclu le CPS.

Il est à rappeler que, Ramtane Lamamra, a été le Chef de la Mission d’Observation électorale de l’Union africaine à Madagascar, durant le premier tour.

Rakoto

 

Les commentaires sont fermées.