Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Andry Rajoelina: À la rescousse des jeunes entrepreneurs

Andry Rajoelina: À la rescousse des jeunes entrepreneurs

Le fondateur de l’Initiative pour l’émergence de Madagascar (IEM), Andry Rajoelina, met un point d’honneur à soutenir les jeunes. Hier, dans le cadre d’une descente dans les «fokontany» de la capitale, il a visité les ateliers de la jeune entrepreneure Vazosoa Sitrakaniaina Rakotondrabary à Soavinarivo, Ambatolampy-Tsimahafotsy.

Figurant parmi les finalistes du concours «Fihariana», elle travaille dans le développement de la fromagerie.  Et à l’instar des autres entrepreneures en devenir, elle fait face à diverses difficultés, notamment l’électricité.  Ces difficultés sont toutefois comblées par l’utilisation de l’énergie éolienne.

Quoi qu’il en soit, conscient de l’importance de ses défis, le numéro un de l’IEM a apporté son appui hier, en offrant deux vaches laitières à cette entrepreneure. Elle a par conséquent tenu à remercier le fondateur de l’EM, qui vient en aide directement aux entrepreneurs en herbe, alors qu’il n’est pas encore au pouvoir. L’initiative démontre, en effet, la volonté de l’ancien homme fort de la Transition à soutenir des initiatives visant à accélérer le développement de la Grande île.  Cela passe évidemment par l’accompagnement des jeunes.

Financement

Ce soutien s’inscrit, du reste, dans la droite ligne des projets de l’IEM. Lors de la campagne du premier tour, Andry Rajoelina a en effet révélé qu’il comptait financer les jeunes entrepreneurs lorsqu’il sera à la tête du pays. Un financement qui permettra aux jeunes de démarrer ou de développer leur projet.

 «Je sais à quel point il est difficile de trouver un fonds pour démarrer un projet. J’ai rencontré des difficultés avant d’avoir trouvé des financements et j’ai vu des portes se fermer autour de moi», avait-il coutume de rappeler. La promotion de la jeunesse avait d’ailleurs été à l’origine du concours de projet intitulé «Fihariana» afin de soutenir les initiatives entrepreneuriales.

Rakoto

 

 

 

Les commentaires sont fermées.