Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Vente de litchi: perturbée par les mouvements sociaux

La campagne de litchi de Madagascar, ouverte récemment, est quelque peu compromise par les mouvements de contestation en France. La commercialisation des litchis «avion» se poursuit, avec des cours orientés à la baisse compte tenu de l’amplification de l’offre et d’un intérêt encore modéré des consommateurs. Et les deux bateaux conventionnels ont quitté le port de Toamasina la semaine dernière et sont attendus à Zeebrugge à compter du 10 décembre.

Comme le note effectivement le Centre technique horticole de Toamasina (CTHT) dans sa dernière lettre du litchi, «Le marché s’avère particulièrement morose cette semaine (la semaine dernière, ndlr). Certes, les litchis malgaches se répartissent sur plusieurs marchés européens, mais les ventes manquent de fluidité, notamment en raison des mouvements sociaux en France qui entrainent de fortes perturbations logistiques».

Selon toujours les affirmations du centre, «Par manque de fiabilité des transports, certaines centrales d’achat ou distributeurs étrangers annulent leurs commandes, contribuant à la constitution de stocks. Sur les marchés de gros, les ventes sont ralenties du fait d’un intérêt limité pour le produit et des difficultés de livraisons des marchandises».

Par ailleurs, l’annonce du blocage de Paris, le weekend dernier, a également entrainé le ralentissement des ventes, les détaillants ont effectivement anticipé une raréfaction de la fréquentation des commerces.

Arh.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermées.