Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Délinquance: la faim pousse les enfants au vol

Délinquance: la faim pousse les enfants au vol

La plupart des inculpations des pensionnaires du centre de rééducation des mineurs d’Anjanamasina concernent les vols mineurs, de source auprès de la directrice du centre, l’éducateur spécialisé de l’Administration pénitentiaire (AP) Ando Lalaina Arimanjato Ranaivoson. Cela, en marge de l’octroi d’un don de matériel professionnel du ministère de la Justice et ses partenaires, vendredi dernier.

La faim est la principale raison évoquée par les enfants concernant leur délit, dans la plupart des cas, le vol à la tire. A cause de cette situation, ils n’ont pas le temps de réfléchir sur les conséquences de leurs actes. «Tout ce qui compte pour eux, au moment de l’acte, c’est uniquement de tromper leur faim», selon un éducateur du centre.

Actuellement le centre compte 140 pensionnaires, entourés d’une trentaine d’éducateurs de l’AP, en sus des bénévoles qui viennent de l’extérieur.

Réinsertion sociale

Dans le cadre de leur réinsertion sociale, outre l’enseignement primaire et secondaire, les enfants du centre bénéficient aussi d’une formation professionnelle dans plusieurs domaines. Le ministère de la Justice a élargi ses partenariats avec des entreprises citoyennes, afin de promouvoir l’accès des mineurs en détention à des activités professionnelles à leur sortie. Allant dans ce sens, le groupe «Eclosia» a approvisionné le centre d’une cinquantaine de poussins de chair ainsi qu’en équipements matériels, comme les abreuvoirs et les intrants, en vue d’une formation en avicole. A titre de mesure d’accompagnement, les encadreurs et moniteurs ont été formés en matière de technique d’élevage de poulets de chair.

Sera R.

 

Les commentaires sont fermées.