Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Séparer le bon grain

Séparer le bon grain

Le pays reste sur des charbons ardents en attendant la publication officielle des résultats de l’élection. L’avenir dépend désormais d’Ambohidahy, aiment à répéter des citoyens restés sur leur faim après le flou ayant entouré les décomptes des voix.

Le moment est toutefois aux réflexions pour les électeurs sur la suite de leur choix, puisque les concurrents, sans y prêter attention, se dévoilent peu à peu  actuellement. Chassez le naturel, il revient au galop, nous ont d’ailleurs appris les sages, et le temps fait justement son œuvre pour faire craquer les vernis. Aucun des concurrents n’a été satisfait des résultats mais chacun s’est exprimé à sa façon, laissant transparaître sa personnalité réelle. Si les uns se sont pliés aux procédures démocratiques par la saisine des autorités compétentes, d’autres versent dans le forcing, sortant du cadre juridique, ou s’adonnent à des valses-hésitations dans leurs décisions, dans des attitudes indignes d’un futur gouvernant. A l’œuvre, on voit l’artisan, selon l’adage qui se vérifie, au détriment des électeurs qui ne se laisseront plus prendre aux attrape-nigauds habituels des dinosaures politiques des pays en voie de développement.

La balle est donc dans le camp du peuple après la décision de la HCC. Le pouvoir de séparer le bon grain de l’ivraie sera aux mains des électeurs  ayant la responsabilité de porter sur les fonts baptismaux l’Homme de leur choix.

Manou

 

 

Les commentaires sont fermées.