Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Rapt de Riaz Hassim: sept suspects appréhendés

Rapt de Riaz Hassim: sept suspects appréhendés

Les investigations diligentées par les limiers de la Brigade criminelle (BC) d’Anosy sur la série de kidnappings de ces derniers temps ont porté leurs fruits. Sept individus suspectés d’être impliqués dans le rapt de Riaz Hassim ont été appréhendés.

Ce n’est pas trop tôt. Important coup de filet des éléments de la 4e Section de la BC, dans la lutte contre le kidnapping. Le 17 novembre dernier, la police a mis la main sur sept individus, suspectés dans le rapt de Riaz Hassim, patron de la société Makiplast, survenu dans la soirée du 9 novembre dernier à Betsizaraina.

C’était une intervention difficile, selon le commissaire principal de police Manahy Randrianirina, chef de la BC. La police était saisie de l’enquête avec le peu d’informations à portée des mains dans la mesure où les victimes n’ont pas déposé plainte, même après la libération de Riaz Hassim après 6 jours de séquestration.

Une sorcière impliquée

Forts des renseignements, selon lesquels une distribution suspecte d’argent se faisait aux 67 Ha le 15 novembre dernier, le jour où Riaz Hassim a été relâché, les limiers se sont rendus sur place pour surveiller les suspects. Les renseignements se sont révélés fondés car après des jours de surveillance et de filature, les policiers ont appréhendé les suspects.

Le 17 novembre, la filature a conduit les policiers chez une habitante de Namontana où tout un arsenal d’objets occultes a été retrouvé : des totems, des photos, des colliers, des pierres, poudres, liquides inconnus… Elle apportait, selon les explications, ses savoirs en matière de sorcellerie pour aider les kidnappeurs à réaliser leurs actes. La dame a été interpellée avec quatre autres hommes qui étaient ses complices.

Un repris de justice interpellé

Après l’arrestation de la sorcière, les policiers sont revenus aux 67 Ha pour appréhender un dénommé Ralex, un des quatre auteurs du rapt. Pour se faire, il leur a fallu le piéger par le biais de sa femme. «En remarquant la présence des policiers, l’individu a fait demi-tour pour prendre la fuite. Mais, à l’issue d’une course-poursuite de fusillade, Ralex a été blessé à la main et capturé, ensuite», a indiqué le commissaire principal de police Manahy Randrianirina.

A Namontana comme aux 67 Ha, d’importantes sommes d’argent ont été retrouvées, il s’agissait de la rançon. Les victimes l’ont d’ailleurs confirmé. Le lieu de séquestration et la voiture Hyundai Getz que les bandits ont utilisée pour réaliser le rapt ont également été retrouvés. La recherche des autres auteurs du kidnapping de Riaz Hassim se poursuit, a conclu la police.

Ando Tsiresy

 

Les commentaires sont fermées.