Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Alaotra: les ressources halieutiques en danger

Alaotra: les ressources halieutiques en danger

L’application stricte de la  règlementation de la filière pêche devient prioritaire dans la région Alaotra-Mangoro pour une bonne gestion des ressources halieutiques, sources de revenus supplémentaires de la population. Des saisies ont donc été effectuées, cette semaine, par les agents de la Direction régionale des ressources halieutiques et de la pêche dans le district d’Ambatondrazaka.

Des matériels de pêche ont été saisis par le service de surveillance de la pêche de la Direction régionale d’Aloatra-Mangoro sur plusieurs sites de la circonscription, suite à des violations de la période de fermeture de la pêche, décrétée du 25 octobre au 25 décembre dans la région.

Le fokontany de Maladialina, dans la Commune rurale d’Imerimandroso, détient actuellement le record en matière d’infractions du genre, selon les statistiques officielles. Auparavant, des sensibilisations ont été pourtant menées auprès des différentes associations de pêcheurs exploitant le Lac Alaotra, principaux bénéficiaires de l’initiative, sur la nécessité de la suspension des activités de pêche, sur une période donnée, pour la régénération des ressources.

Faute de financement

Le risque de réduction des ressources halieutiques du Lac Alaotra semble par contre  inéluctable, suite à différents paramètres négatifs. Les programmes annoncés pour la relance des activités de pêche dans ce vaste plan d’eau de l’Alaotra n’ont pas encore démarré, à une trentaine de jours de la levée de l’interdiction de pêche, faute de financement, selon certaines indiscrétions.

Les pêcheurs locaux se plaignent de ce fait que le rempoissonnement de 60.000 alevins du lac ainsi que les travaux de curage destinés à leur fournir des revenus durant cette saison morte tardent.

 

Manou/Solo

Les commentaires sont fermées.