Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Litchi: début des exportations par bateau

Litchi: début des exportations par bateau

Quatre jours après le lancement officiel de la campagne de litchi, le premier bateau  conventionnel prendra le large, ce jour, avec 10.800 tonnes de litchis traités à destination des grands marchés européens. Plus de 20.000 tonnes seront exportées contre 17.000 l’année dernière et ce, suite à l’ouverture de nouveaux marchés comme la Russie et l’Arabie Saoudite.

Après le « litchi avion », le lancement des ventes de « litchi bateau » marque le début d’un cycle de vente assez rude sur les marchés européens, là où le litchi malgache entre en concurrence avec les litchis sud-africain, réunionnais, mauricien ou encore mozambicain.

Pour Madagascar, le chargement du Baltic Klipper, le premier bateau conventionnel servant à l‘exportation des litchis malgaches, a débuté dès le début de cette semaine. Ce bateau a embarqué 10.800 tonnes de litchis, lesquels doivent débarquer au port de Zeebrugge en Belgique, d’ici le 10 décembre.

Le mauvais temps a quelque peu retardé d’une journée le départ du bateau, ce qui n’a pas permis d’effectuer les chargements dans la mesure où les produits sont facilement pétrissables au contact de l’eau. A cela s’ajoutent les traitements exigés par les marchés internationaux.

En effet, ces litchis bateau sont destinés essentiellement à alimenter le marché européen avant les fêtes de Noel. Le second bateau conventionnel, l’Atlantic Klipper, également au port de Toamasina actuellement, devrait aussi commencer le chargement pour pouvoir assurer l’approvisionnement d’autres marchés de l’Europe.

Outre le marché traditionnel européen, la Russie et les Emirats arabes ont passé commandes auprès de la Grande île. L’on sait que les Russes en demandent près de 2.000 tonnes tandis que les marchés traditionnels devraient en absorber plus de 17.000 tonnes. Cependant, les opérateurs ne cachent pas leur crainte face à une éventuelle baisse du cours sur le marché international et ce, face à la dépréciation de l’ariary.

Rapide écoulement des ventes

Les premiers fruits réceptionnés de Madagascar, à savoir ceux expédiés par voie aérienne, ont déjà été commercialisés sur l’ensemble des marchés européens (Allemagne, Pays-Bas, Belgique, France) avec les litchis sud-africains, mauriciens et réunionnais, comme l’a fait savoir le Centre technique horticole de Toamasina (CTHT).

Les premiers fruits réceptionnés se sont écoulés assez rapidement, bénéficiant de l’effet de nouveauté ou « primeur », d’autant que les volumes disponibles demeuraient limités. Avec le développement des arrivages, le marché a été plus tendu la semaine dernière avec un fléchissement des cours plus ou moins marqué, selon le type de produit et les circuits de distribution. Et depuis la semaine dernière, les lots malgaches sont proposés entre 8 et 10 euros le kilo.

Arh.

 

 

Les commentaires sont fermées.